Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

©Arrondissement 3

SOCIETE

 Un présumé pédophile qui sévissait au secteur 3 de Ouagadougou a été interpellé par la gendarmerie, selon une annonce faite ce lundi 20 mai 2019 par la maire de l’arrondissement 3 de la capitale. 

«J'ai reçu un rapport du directeur de l'école primaire Bawend-Sida, située au secteur 15 de Ouagadougou, faisant état de cas d'abus sexuels sur des élèves âgées de 8 à 14 ans. Des cas d'abus similaires ont été relevés dans d'autres écoles du secteur 16», annonce la maire Rainatou Ouédraogo sur la page Facebook officielle de la mairie. «Le présumé coupable, un expatrié, est déjà aux mains de la gendarmerie», poursuit-elle. 

Ce lundi matin, Rainatou Ouédraogo a rencontré les parents de victimes dans l'enceinte de l'école primaire citée plus haut. «En tant que première responsable de l'arrondissement et mère de famille, je me suis engagée à mettre tout en œuvre pour que justice soit faite, et que les victimes (d'innocentes filles) aient l'accompagnement psychologique qu'il faut», promet Mme Ouédraogo.