Aujourd'hui,
URGENT
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»

SOCIETE

Le ministre d'Etat, ministre de l’Administration territoriale de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo a conduit une délégation gouvernementale le lundi 13 mai 2019 à Dablo. La délégation était composée du ministre de l'Energie, Béchir Ismaël Ouédraogo, du gouverneur de la région du Centre-Nord, Nandy Somé/Diallo ainsi que des députés de la région du Centre-Nord et des autorités locales.

Sur place, ils ont assisté à l'inhumation des 6 victimes de l'attaque perpétrée contre l'église catholique le 12 mai 2019, au cimetière catholique de Dablo.

Ils y ont également délivré le message de compassion et de solidarité du gouvernement à la communauté de Dablo fortement mobilisée pour la circonstance.

«Je suis venu au nom du président du Faso et du gouvernement témoigner notre solidarité et notre compassion à l’église catholique de Dablo et au diocèse de Kaya», a affirmé le ministre d'Etat Siméon Sawadogo. 

«Ce que nous avons vécu ici est le témoignage d'une barbarie sans fondement», a-t-il ajouté. A l'en croire cette énième stratégie est un aveu d'échec des autres consistant à diviser les burkinabé pour créer le chaos.

Le président de la Conférence épiscopale Burkina/Niger, monseigneur Séraphin Rouamba a quant à lui, traduit toute la compassion de l'Eglise à son homologue du diocèse de Kaya, monseigneur Théophile Naré.

Il a par la suite appelé les fidèles catholiques de Dablo et du diocèse de Kaya, à avoir un esprit de paix, de pardon et de foi. «Il est difficile en des pareilles circonstances de parler de pardon et de paix pourtant notre Seigneur lui-même du haut de la croix a pardonné à ses bourreaux», a-t-il souligné.

Le représentant de la promotion du prêtre défunt, Abbé Gérard Zabsonre a rendu un vibrant hommage à leur camarade assassiné. «Aucune mort ne nous vaincra. Elle ne vaincra pas le Burkina Faso», a-t-il laissé entendre.

A la fin des inhumations, le ministre Sawadogo et sa suite ont visité l'église incendiée. Les assaillants y ont brûlé certains objets liturgiques ainsi que la sacristie. 

Rappelons que les victimes à savoir le prêtre et cinq fidèles étaient en pleine célébration de la messe quand ils ont été extirpés de l'église et froidement abattus par leurs bourreaux.

DCPM/ MADS 

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé