Aujourd'hui,
URGENT
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde

Image d'illustration

SOCIETE

Selon  un communiqué du ministère burkinabè en charge de la Défense nationale, l’opération militaire qui a permis la libération des quatre otages (Deux français, une Sud-coréenne et une Américaine) a été menée conjointement dans la nuit du 9 au 10 mai par « les forces spéciales françaises en collaboration avec les services américains et les forces de défense du Burkina Faso ».

La note rendue publique ce 10 mai et signé par le ministre de la Défense nationale, Moumina Cheriff Sy, informe aussi que les otages libérés ont été « tous  enlevés au préalable  hors du Burkina Faso ».  Ladite opération a permis la neutralisation de quatre terroristes. Cependant, deux militaires français ont péri au cours de la manœuvre.

M. Sy a salué « la collaboration entre les différents pays engagés dans la lutte contre le terrorisme » et a réaffirmé la détermination forces de défense et de sécurité burkinabè dans la sécurisation de l’ensemble du territoire. 

Notons que les otages seront reçus ce samedi 11 mai 2019 par le président du Faso au palais présidentiel.