Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Lucienne Ariane ZOMA,  Socio-anthropologue, est nommée 1er vice-président du HCRUN
Niger: le grand griot zarma, Djilbo Badjé, s'est éteint à près de 80 ans (RFI)
Santé: le président du Faso a lancé un appel aux populations afin que le paludisme soit vaincu au Burkina Faso d’ici 2030
Burkina: Le tribunal de Djibo  est fermé «jusqu‘à nouvel ordre» pour «raisons de sécurité»
Siao: le Madagascar, pays invité d’honneur de la 15e édition
Burkina:  «Artisanat africain, exigences du marché et développement technologique» est le thème du Siao 2018 (26 octobre-4 novembre)
Burkina: l’abbé Prosper Bonaventure Ky nommé évêque de Dédougou
Football: l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, du Cameroun et de la Côte d’Ivoire, Henri Michel, est décédé ce 24 avril 2018.
France: Soupçonné de corruption au Togo et en Guinée, l'homme d'affaires français, Vincent Bolloré, en garde à vue.
Burkina: tué lors de l’attaque du camp de la Minusma, le Caporal Yaméogo Ibrahim (35ans) a été inhumé ce lundi au cimetière de Gounguin

SOCIETE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a accordé une audience à l’Association des familles victimes des attentats du Burkina Faso (AFVAB), dans la soirée du 16 janvier 2017 à Ouagadougou.


A la fin de l’entretien, c’est le propriétaire du Café-restaurant, le Cappuccino, l’un des sites touché par l’attaque et où il y a eu le plus grand nombre de victimes, qui s’est confié à la presse. « Je parle au nom de l’Association des parents des victimes et au nom du président de l’association, monsieur Pascal Lankouandé. Je remercie l’ensemble du gouvernement pour les efforts qu’il a faits, surtout le soutien apporté lors de la journée du 15 janvier 2017. Cela nous a donné un grand réconfort à tous. L’entretien qu’on a eu avec le président du Faso et le ministre d’Etat nous a profondément touchés. Parce que nous nous sommes rendus compte que la situation que nous vivons, ils la vivent aussi. Nous avons besoin de leur soutien aujourd’hui pour avancer. Je tiens personnellement à les remercier sur tout ce qu’ils ont fait depuis les attentats et pour tout le soutien qu’ils nous apportent et qu’ils continueront à nous apporter. C’est déjà un soutien moral parce que nous savons qu’ils se sont impliqués directement dans notre peine, dans ce que nous avons subi et qu’ils ont subi aussi. Nous avons eu des échanges sur notre situation actuelle, sur ce que nous vivons. Pour nous, c’est beaucoup plus important que le reste. Ensemble, nous trouverons forcément des situations envisageables», a déclaré ému, Monsieur Gaëtan Santomenna, propriétaire du Café-restaurant, le Cappuccino. La délégation de l’AFVAB a été introduite par le ministre d’Etat, en charge de la sécurité intérieure, Monsieur Simon Compaoré.

DCRP/Présidence du Faso