Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

SOCIETE

 Le chef d'Etat-major général des armées (CMGA), le général Moïse Miningou était face à la presse ce vendredi 12 avril 2019 pour faire le point de l'opération Otapuanu qui a débuté le 7 mars 2019 dans la Région de l'Est et du Centre-Est à la demande du Chef suprême des armées.

L'objectif de cette opération militaire qui est de restaurer l'autorité de l'Etat dans les zones concernées par des attaques terroristes connait trois phases à savoir:

✓ La reconnaissance de l'offensive,

✓La stabilisation de la zone,

✓La consolidation

Dans les déclarations du CEMGA, l'opération Otapuanu dans la région de l'Est est à la troisième phase qui est celle de la consolidation. Elle est un vrai succès car l'objectif est atteint. Beaucoup d'écoles ont rouvert leurs portes, les services administratifs fonctionnent, l'espoir retrouvé auprès de la population.

Malheureusement, malgré les efforts et stratégies déployés sur le terrain, 7 soldats ont perdu leur vie sur le champ de bataille et 9 autres blessés sont en soin. Une centaine d'individus ont été interpellés.

Le CEMGA déclare qu'il n'y a pas eu d'exécution sommaire.

En cette occasion, le CEMGA encourage une fois de plus tous les acteurs de l'opération Otapuanu et particulièrement ceux qui sont sur le front. Il remercie par ailleurs la population pour leur franche collaboration et les autorités administratives, coutumières et religieuses pour le soutien indéfectible.

Source: Service communication et des relations publiques de la Mairie de Fada N’Gourma

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé