Aujourd'hui,
URGENT
Etats-Unis: l’ancien vice-président Joe Biden candidat à l’investiture démocrate
Paludisme: un vaccin expérimental testé au Malawi (France 24)
Burkina: le gouvernement octroie aux travailleurs des Finances des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA
Burkina: les greffiers disent non aux "tripatouillages" des textes (AIB)
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre

SOCIETE

Les élèves du groupe scolaire Guinkouma, un établissement privé de la commune rurale de Saaba, ont effectué une sortie pédagogique dans la matinée de ce mercredi 10 avril 2019 dans les locaux de l’Assemblée nationale du Burkina. L’objectif de cette visite selon Modeste Zongo, directeur des études du groupe scolaire, est de permettre aux élèves de l’établissement, de toucher du doigt l’organisation et le fonctionnement de l’hémicycle.

Forte d’une trentaine d’élèves, la délégation conduite par M. Zongo a visité tour à tour l’exposition des images de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, celle des images des différents présidents de l’institution parlementaire de George Konseiga (1948) à Alassane Bala Sakandé (actuel président). Cette visite aura marqué Inès Belemssigri, élève en classe de Terminale D1. Celle qui jusque-là, ignorait certains détails sur le fonctionnement du parlement burkinabè, dit être édifiée. «J’ai appris beaucoup de choses que je ne connaissais pas dans ma vie. Surtout sur les dirigeants passés comme présents de notre Assemblée nationale», confie la jeune fille. Désormais, Mlle Bemssigri compte être le professeur de ses camarades qui n’ont pas eu cette opportunité sur l’histoire de l’AN.

Alex Zangré, élève en classe de 1ère D a réalisé au terme de la visite et des échanges, que les députés n’étaient pas des conseillers, mais plutôt des représentants du peuple contrairement à ce qu’il croyait. C’est d’ailleurs ce que recherchaient les responsables de cet établissement pour qui, l’enseignement doit mettre un accent particulier sur la pratique après la théorie. «Les élèves entendent beaucoup de choses à l’école comme dans la rue au sujet de nos institutions. Aller constater de visu et poser des questions de compréhension est très important pour leur culture générale. Une chose est de lire et d’écrire mais une autre est de toucher du doigt les réalités. Aujourd’hui, ils peuvent mettre un visage sur les noms qu’ils entendent», fait remarquer M. Zongo.

En rappel, le groupe scolaire Guinkouma qui signifie «Entraide et solidarité» en langue locale Bissa, est située dans la commune rurale de Saaba. Fort d’environ 1200 élèves répartis dans 18 classes, de la 6e à la Tle, il comprend également une école de formation des enseignants du primaire. 

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé