Aujourd'hui,
URGENT
Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15%
Etats-Unis: la commission judiciaire valide l'acte d'accusation de destitution de Donald Trump
Justice: 99 dossiers enrôlés pour les sessions des pôles criminels de Ouagadougou et de Ouahigouya
Justice: les acteurs demandent à la France de clarifier sa position sur l'extradition de François Compaoré dans l'affaire Norbert Zongo
Burkina: au moins 15 terroristes neutralisés, une base démantelée, et de l’armement saisi à Kompienga dans la Région de l'Est
Gaoua: une tonne de denrées périmées saisie par la police
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)

SOCIETE

Une femme qui était sur le point d'accoucher et son accompagnant ont été mortellement atteints, dans la nuit de mercredi à jeudi, lors de l'attaque de la gendarmerie de Kongoussi par des terroristes, a appris l'AIB de sources sûres.

Selon des riverains de la brigade contactés par l'AIB, les assaillants dont le nombre varie entre 50 et cent, ont débuté l'assaut peu après 21h, profitant de l'isolement du poste et de l'absence de clôture.

Une femme en travail et son accompagnant ont été mortellement touchés, alors qu'ils se rendaient au centre de santé du secteur 5.

Le poste de gendarmerie et plusieurs engins ont été incendiés par les agresseurs.

Un détenu qui se trouvait dans le box a été retrouvé sain et sauf, préférant ne pas prendre la fuite.

La situation sécuritaire du Burkina, déjà mise en mal en 2018, s'est fortement dégradée depuis le début de l'année avec la recrudescence des attaques.

L'armée a annoncé avoir "neutralisé" plus de 200 terroristes depuis le lancement en début de semaine, d'opérations de ratissage, en réaction aux assassinats de 14 civils et de cinq gendarmes.

Agence d'information du Burkina

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé