Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

SOCIETE

Au moins 25 personnes sont mortes d’une maladie qui était qualifiée de « foudroyante et inconnue »,  à la date du 29 janvier 2019, dans les villages de Kpégnanfoanou et de Boguel (Tapoa), selon l’Agence d’Information du Burkina. Le gouvernement réuni en Conseil des ministres ce mercredi annonce une  cause : la méningite.

Citant des sources sanitaires et administratives, l’agence précise que les 25 personnes sont mortes en l’espace de trois semaines, essentiellement dans de deux villages de la province de la Tapoa (région de l’Est). Au moment de la publication de l’information, les sources médicales de la province concernée n’avaient pas encore déterminé la cause de ladite maladie qui se manifestait par des vomissements chroniques et une forte fièvre.

Mais selon le gouvernement burkinabè qui était réuni en Conseil des ministres ce mercredi 30 janvier 2019, les décès ont été causés par  la méningite.   «Le ministre de la Santé a fait au Conseil une communication orale relative à la mort de 25 personnes de méningite dans la Tapoa. Il y a risque de méningite et les services de la santé sont à pied d'œuvre pour contrer la maladie » peut on lire sur la page Facebook du service d’information du gouvernement.

Source: AIB et SIG