Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Au moins 25 personnes sont mortes d’une maladie qui était qualifiée de « foudroyante et inconnue »,  à la date du 29 janvier 2019, dans les villages de Kpégnanfoanou et de Boguel (Tapoa), selon l’Agence d’Information du Burkina. Le gouvernement réuni en Conseil des ministres ce mercredi annonce une  cause : la méningite.

Citant des sources sanitaires et administratives, l’agence précise que les 25 personnes sont mortes en l’espace de trois semaines, essentiellement dans de deux villages de la province de la Tapoa (région de l’Est). Au moment de la publication de l’information, les sources médicales de la province concernée n’avaient pas encore déterminé la cause de ladite maladie qui se manifestait par des vomissements chroniques et une forte fièvre.

Mais selon le gouvernement burkinabè qui était réuni en Conseil des ministres ce mercredi 30 janvier 2019, les décès ont été causés par  la méningite.   «Le ministre de la Santé a fait au Conseil une communication orale relative à la mort de 25 personnes de méningite dans la Tapoa. Il y a risque de méningite et les services de la santé sont à pied d'œuvre pour contrer la maladie » peut on lire sur la page Facebook du service d’information du gouvernement.

Source: AIB et SIG