Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

SOCIETE

Au moins 25 personnes sont mortes d’une maladie qui était qualifiée de « foudroyante et inconnue »,  à la date du 29 janvier 2019, dans les villages de Kpégnanfoanou et de Boguel (Tapoa), selon l’Agence d’Information du Burkina. Le gouvernement réuni en Conseil des ministres ce mercredi annonce une  cause : la méningite.

Citant des sources sanitaires et administratives, l’agence précise que les 25 personnes sont mortes en l’espace de trois semaines, essentiellement dans de deux villages de la province de la Tapoa (région de l’Est). Au moment de la publication de l’information, les sources médicales de la province concernée n’avaient pas encore déterminé la cause de ladite maladie qui se manifestait par des vomissements chroniques et une forte fièvre.

Mais selon le gouvernement burkinabè qui était réuni en Conseil des ministres ce mercredi 30 janvier 2019, les décès ont été causés par  la méningite.   «Le ministre de la Santé a fait au Conseil une communication orale relative à la mort de 25 personnes de méningite dans la Tapoa. Il y a risque de méningite et les services de la santé sont à pied d'œuvre pour contrer la maladie » peut on lire sur la page Facebook du service d’information du gouvernement.

Source: AIB et SIG

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé