Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

Droit Réservé

SOCIETE

Le Réseau d’Initiatives  de Journalistes (RIJ) a tenu son Assemblée le samedi 26 janvier 2019 au Centre national de Presse Norbert Zongo. Le comité de pilotage a dressé le bilan moral et financier de l’exercice écoulé et les membres ont procédé au renouvellement des instances pour les années à venir. Romaine Zidouemba a été élue comme nouvelle coordonnatrice. 

Le RIJ qui existe depuis 2001 est l’un des réseaux le plus dynamique et actif du paysage médiatique au Burkina Faso. Son AG qui était annuelle auparavant se tient maintenant chaque deux an et est considérée comme  une action de redevabilité par son comité de pilotage composé de six personnes.

Le secrétaire général du bureau sortant, Oumar Ouédraogo, parlant du bilan moral a indiqué que plusieurs formations en faveur des journalistes ont été menées dans certaines régions du Burkina et hors du pays  afin de contribuer à la promotion de la paix et la cohésion sociale. Certaines formations consistaient à inciter les journalistes à faire des reportages à travers le Smartphone (formation MOJO) et, avec le soutien d’un des partenaires, le RIJ a mis en place un fonds  de soutien à la production  dans le cadre du «  journalisme sensible au conflit ». 22  journalistes ont à cet effet  bénéficié de ce fonds  pour la production des reportages sur la gestion et la prévention des conflits.  En outre, dans le cadre de la prévention et de la gestion des conflits, le Réseau d’Initiatives de Journalistes a organisé plusieurs autres activités.

Grace aux subventions des partenaires et aux différentes consultations et formations, le RIJ a enregistré en 2017-2018  des recettes évaluées à plus de 42 millions de FCFA. Les dépenses sont estimées à plus de 38 millions de FCFA selon Karim Bikienga, trésorier. La nouvelle équipe a comme  budget de base un total de près de 4 millions.

A l’issue du bilan, l’Assemblée Générale a procédé à l’élection des membres du nouveau bureau. Romaine Zidwemba a été élue nouvellle coordonatrice et conduira l’équipe entrante. « Nous allons poursuivre la même mission que l’équipe sortante en essayant de diversifier au maximum nos activités, de dynamiser la structure et de rassembler tous les membres autour du bureau pour que le travail puisse aller de l’avant parce que c’est la force du réseau de pouvoir compter sur ses membres » a-t-elle déclaré.

La mission que le nouveau comité de pilotage s’assigne est de poursuivre les formations afin de permettre aux membres de renforcer leurs connaissances en matière de journalisme et de donner plus de visibilité aux actions du RIJ.

 

Bureau élu :

- Coordonnatrice : Romaine Bakouan/Zidouemba

- Secrétaire General : Mouonkoun Dabiré 

- Secrétaire chargé du plaidoyer et des projets : Yaya Diallo 

- Secrétaire à l'organisation : Adama Salembéré 

- Secrétaire aux ressources : Hélène Sebogo 

- Secrétaire à la communication : Jean-Carem Kaboré

-Commissaires aux comptes : Rokia Tatiana Ouattara et Marc Doh