Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

SOCIETE

Dans la nuit du vendredi 18 janvier 2019, un affrontement a opposé des jeunes de Orodara , dans la province du Kénédougou ,région des Hauts-Bassins, à la police. Le bilan provisoire relevé est de cinq (05) décès et huit (08) blessés du côté des jeunes.

Cet affrontement fait suite à la fusillade mortelle, dans la matinée du jeudi , d’un jeune dont l’agresseur s’était ensuite réfugié au Commissariat Central de Police de Orodara. Le mouvement d’humeur de la population qui a suivi a occasionné le saccage ,dans la journée du jeudi , du commissariat et des échauffourées avec la police .

Malgré tous les appels à la retenue des autorités et des personnes ressources de la localité, des jeunes (plus d’une centaine) se sont réorganisés pour attaquer le commissariat dans la nuit du vendredi.

Des renforts de la gendarmerie et de la Police ont été déployé à Orodara où le calme est revenu.

En ces circonstances douloureuses, le ministère de la Sécurité présente ses sincères condoléances aux familles des défunts et un prompt rétablissement aux blessés. 

Le ministère de la Sécurité appelle la population de Orodara au calme pour un retour à la sérénité .Il invite en particulier les jeunes à renoncer à l’incivisme , à la défiance de la loi et de l’autorité de l’Etat.

Toutes les dispositions sont prises afin de faire la lumière et situer les responsabilités sur cette situation déplorable.

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle / MSECU

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé