Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

SOCIETE

Dans la nuit du vendredi 18 janvier 2019, un affrontement a opposé des jeunes de Orodara , dans la province du Kénédougou ,région des Hauts-Bassins, à la police. Le bilan provisoire relevé est de cinq (05) décès et huit (08) blessés du côté des jeunes.

Cet affrontement fait suite à la fusillade mortelle, dans la matinée du jeudi , d’un jeune dont l’agresseur s’était ensuite réfugié au Commissariat Central de Police de Orodara. Le mouvement d’humeur de la population qui a suivi a occasionné le saccage ,dans la journée du jeudi , du commissariat et des échauffourées avec la police .

Malgré tous les appels à la retenue des autorités et des personnes ressources de la localité, des jeunes (plus d’une centaine) se sont réorganisés pour attaquer le commissariat dans la nuit du vendredi.

Des renforts de la gendarmerie et de la Police ont été déployé à Orodara où le calme est revenu.

En ces circonstances douloureuses, le ministère de la Sécurité présente ses sincères condoléances aux familles des défunts et un prompt rétablissement aux blessés. 

Le ministère de la Sécurité appelle la population de Orodara au calme pour un retour à la sérénité .Il invite en particulier les jeunes à renoncer à l’incivisme , à la défiance de la loi et de l’autorité de l’Etat.

Toutes les dispositions sont prises afin de faire la lumière et situer les responsabilités sur cette situation déplorable.

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle / MSECU