Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Dans le cadre de son programme de coopération intitulé « dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine », le gouvernement japonais a décidé d’octroyer un montant d’environ 22 millions de F CFA à l’Association Faso- Japon Solidarité (AFAJAPS). Ce don  permettra à l’association d’assurer les différentes transactions afférentes au transit de deux ambulances respectivement au profit de la mairie centrale de Bobo-Dioulasso et de celle de Zorgho.

La signature de contrat du don entre l’ambassadeur du Japon et le président de l’AFAJAPS a eu lieu ce jeudi 17 janvier 2019 à Ouagadougou. En tant que pays ami « fidèle », le Japon compte accompagner les efforts du Burkina Faso dans le domaine de la santé selon l’ambassadeur du Japon au Burkina Tamotsu Ikezaki. C’est pourquoi l’ambassadeur et le président de l’AFAJAPS, Siaka Gobé, ont procédé à la signature d’un contrat de don d’un montant d’environ 22 millions dans le cadre du programme de coopération financière non-remboursable du Japon. 

Ce projet d’ambulance provient exactement de la ville de Kôga dans la préfecture de Ibaraki au Japon et, a été réalisé grâce à la générosité de l’hôpital Jousai. «  Ce projet est une réponse à un besoin réel de ces communes dont les centres de santé sont très sollicités mais qui manquent de moyens logistiques pour le transport des malades vers les structures sanitaires plus compétentes » a affirmé l’ambassadeur.

A la question de savoir pourquoi le choix a été  porté sur les deux communes, Siaka Gobé répond : « à travers notre association, nous avons sillonné un certain nombre de communes. Ces deux communes ont été choisies parce que d’abord, elles ont fait la demande adressée à l’ambassade du Japon et c’est dans le cadre de nos activités que nous avons été informés de leurs requêtes. Nous avons décidé de visiter ces communes pour nous rendre compte vraiment si le besoin était réel. Nous sommes revenus faire le compte à l’ambassade qui a bien voulu chercher ces ambulances qui ont été utilisées pas des hôpitaux au Japon et qui ont été octroyées à AFAJAPS, qui à son tour, va donner ces ambulances aux deux communes  ».

A cette même occasion, Jacques Kabore et Boureima Sanou, respectivement maire de Zorgho et de Bobo-Dioulasso, ont procédé à la signature de contrat d’acceptation du don. Respectivement, ils ont salué ce don, qui  selon eux, contribuera à améliorer le déplacement des malades de leurs communes qui auparavant  étaient souvent  transportés  à moto ou en tricycle. Ces ambulances qui soulageront des bénéficiaires estimés à 850 milles personnes  arriveront dans  3 mois.