Aujourd'hui,
URGENT
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde
Soudan: retour au calme à Khartoum malgré la suspension des pourparlers
Burkina: 88 conventions à hauteur de 1 176 milliards de F CFA signées en 2018 (Discours sur la situation de la nation)
Burkina: le Premier ministre Dabiré a exposé ce jeudi 16 mai son discours sur la situation de la nation, pour lui le bilan est plutôt satis
Niger: 17 militaires tués et 11 autres  portés disparus au cours d'une embuscade à Baley Beri, près de la frontière avec le Mali

SOCIETE

Dans le cadre de son programme de coopération intitulé « dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine », le gouvernement japonais a décidé d’octroyer un montant d’environ 22 millions de F CFA à l’Association Faso- Japon Solidarité (AFAJAPS). Ce don  permettra à l’association d’assurer les différentes transactions afférentes au transit de deux ambulances respectivement au profit de la mairie centrale de Bobo-Dioulasso et de celle de Zorgho.

La signature de contrat du don entre l’ambassadeur du Japon et le président de l’AFAJAPS a eu lieu ce jeudi 17 janvier 2019 à Ouagadougou. En tant que pays ami « fidèle », le Japon compte accompagner les efforts du Burkina Faso dans le domaine de la santé selon l’ambassadeur du Japon au Burkina Tamotsu Ikezaki. C’est pourquoi l’ambassadeur et le président de l’AFAJAPS, Siaka Gobé, ont procédé à la signature d’un contrat de don d’un montant d’environ 22 millions dans le cadre du programme de coopération financière non-remboursable du Japon. 

Ce projet d’ambulance provient exactement de la ville de Kôga dans la préfecture de Ibaraki au Japon et, a été réalisé grâce à la générosité de l’hôpital Jousai. «  Ce projet est une réponse à un besoin réel de ces communes dont les centres de santé sont très sollicités mais qui manquent de moyens logistiques pour le transport des malades vers les structures sanitaires plus compétentes » a affirmé l’ambassadeur.

A la question de savoir pourquoi le choix a été  porté sur les deux communes, Siaka Gobé répond : « à travers notre association, nous avons sillonné un certain nombre de communes. Ces deux communes ont été choisies parce que d’abord, elles ont fait la demande adressée à l’ambassade du Japon et c’est dans le cadre de nos activités que nous avons été informés de leurs requêtes. Nous avons décidé de visiter ces communes pour nous rendre compte vraiment si le besoin était réel. Nous sommes revenus faire le compte à l’ambassade qui a bien voulu chercher ces ambulances qui ont été utilisées pas des hôpitaux au Japon et qui ont été octroyées à AFAJAPS, qui à son tour, va donner ces ambulances aux deux communes  ».

A cette même occasion, Jacques Kabore et Boureima Sanou, respectivement maire de Zorgho et de Bobo-Dioulasso, ont procédé à la signature de contrat d’acceptation du don. Respectivement, ils ont salué ce don, qui  selon eux, contribuera à améliorer le déplacement des malades de leurs communes qui auparavant  étaient souvent  transportés  à moto ou en tricycle. Ces ambulances qui soulageront des bénéficiaires estimés à 850 milles personnes  arriveront dans  3 mois.

 

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé