Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

La nation burkinabè a rendu un dernier vibrant hommage aux dix gendarmes tombés, les armes à la main, dans une embuscade tendue par des terroristes, le 27 décembre 2018 vers 10 h 30mn. 

C’était dans l’après-midi du dimanche 30 décembre 2018 au cimetière militaire de Dédougou. La cérémonie funèbre empreinte d’une forte émotion s’est déroulée en présence des représentants des familles des victimes et d’une délégation gouvernementale conduite par le ministre d’Etat auprès de la Présidence du Faso Simon Compaoré. Cette délégation était composée du ministre de la Sécurité, Clément Sawadogo, du ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Jean Claude Bouda, et du ministre en charge de l’Urbanisme, Maurice D. Bonanet.

Ont également pris part à cette cérémonie , le Médiateur du Faso, Saran Séré /Sérémé, les gouverneurs des régions de la boucle du Mouhoun et du Sud-Ouest , le chef d’Etat-major général des armées avec la haute hiérarchie militaire, les représentants des corps paramilitaires, les autorités coutumières et religieuses, des représentants de la confrérie des Dozos et la population de Dédougou sortie massivement pour conduire les illustres disparus à leur dernière demeure.

Des oraisons funèbres lues par le lieutenant Théophile B. Bonko commandant du 23e Escadron de Gendarmerie Mobile de Dédougou, il ressort que les dix sous-officiers que notre nation pleure étaient des éléments disciplinés, consciencieux et travailleurs.

Il s’agit de: Adjt Ouattara Z. Issouf (18 ans de service), MDC Sanou K. Louis (14 ans de service), MDC Coulibaly Paul (10 ans de service), MDL Sib Jonas (7 ans de service), MDL Tiendrebéogo Hyacinthe (4 ans de service), MDL Yo Karim (4ans de service), MDL Yameogo Nomawendé Stanislas (4 ans de service), MDL Coulibaly A. Roger (4 ans de service), MDL Sebego Boubacar 03ans, MDL Zabsonré Emmanuel (3 ans de service). 

Dans la deuxième prise de parole qui a marqué cette cérémonie, le chef de Pensa et maire de ladite localité, Zabré Souleymane a, au nom des familles des victimes salué la mobilisation de la population avant d’interpeller le Président du Faso afin qu’il use de tous ses pouvoirs pour faire en sorte que cessent ces tueries au Burkina Faso.

En rappel, ces sous-officiers étaient désignés pour une mission de constatation et de ratissage suite à l’incendie de l’école de Loroni dans le département de Toéni, province du Sourou.

C’est au cours de l’exécution de cette mission que les dix vaillants gendarmes avaient trouvé la mort dans une embuscade tendue par les ennemis du Burkina Faso, le jeudi 27 décembre 2018 aux environs de 10h30mn.

Direction de la communication et de la presse ministérielle M/Sécurité