Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)
Burkina: «Plus d'une dizaine de militaires» tués dans l’attaque de leur détachement
Soudan: le procès pour corruption d'Omar el-Béchir s'ouvre à Khartoum
Burkina: 270 776 personnes déplacées internes enregistrées à la date du 16 août, le plan d'urgence estimé à plus de 110 milliards de FCFA
Fada N'Gourma : décès de sa Majesté Kupiendieli, 31ème Roi du Gulmu, dans la nuit de vendredi 16 au samedi 17 août 2019. 
Soudan: le nouveau Premier ministre Abdalla Hamdok confirmé le 20 août

Martine Yabré, installée par le patron de la cérémonie, Salif Diallo

SOCIETE

La coordonnatrice-pays de l’Union africaine des ONG de développement (UAOD), Martine Yabré, a été installée officiellement dans ses fonctions ce samedi 7 janvier 2017 à Ouagadougou.  Son équipe et elle ont décliné leur ambition pour le développement du Burkina Faso qui se résume à la mobilisation des ressources aussi bien au plan national qu’international. La cérémonie d’investiture a été placée sous le patronage du président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo.



Martine Yabré est désormais chargée de la coordination-pays de l’Union africaine des ONG de développement (UAOD) pour le Burkina Faso. Appuyée par une équipe de 14 directeurs et directrices de réseaux et de 25 conseillers nationaux, elle travaillera à la cohésion entre les responsables d’organisation de la société civile et veillera à proposer des projets qui entrent dans la cadre global du PNDES.

Pour la nouvelle coordonnatrice-pays, «l’UAOD se donnera les moyens humains nécessaires et essayera de cibler et mobiliser les opportunités qui pourraient profiter au développement par le biais de ces conseillers au niveau national et international et les diriger vers les réalisations concrètes de développement». Elle a annoncé la tenue prochaine d’une table ronde avec les partenaires techniques et financiers afin de présenter le plan d’action national de l’UAOD.

Et le patron de la cérémonie s’est dit prêt à accompagner l’UAOD dans ses missions. «L’action des ONG est donc à saluer et à encourager en ce sens que c’est une action complémentaire à celle du gouvernement. Dans nos contrés, beaucoup d’ONG sont intervenues pour donner de l’eau, la santé, l’éducation à nos populations. Ce sont des actions qui ont un impact sur l’émancipation économique et social pour le Burkina. C’est pourquoi, l’UAOD doit avoir le soutien de tous les parlements et gouvernants africains parce qu’ils luttent aux côtés des populations et c’est là que réside l’essentiel», a dit Salifou Diallo.

Il faut noter que cette investiture fait suite à la création de l’UAOD survenue les 18 et 19 août dernier en terre Ebrié. Aussi, les membres de l’UAOD sont issus des ONG, associations, groupements, mutuelles et coopératives.

A compter de cette année 2017, l’UAOD organisera trois conférences internationales annuelles dans trois pays africains. Il sera question d’une conférence sur le social, une autre sur l’environnement et le développement durable et la troisième sur l’économie africaine.

Ylkohanno Somé
 







Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé