Aujourd'hui,
URGENT
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 

SOCIETE

Les Journées d’amitié ivoiro-burkinabè ont pour objectif de contribuer au renforcement des liens d’amitié et de fraternité entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Troisième du genre, l’édition 2019 est placée sous le thème : «Burkina Faso- Côte d’Ivoire, un axe socio-économique à préserver.» Les grands axes de l’évènement ont été présentés aux hommes et femmes des médias le 1er décembre à Ouagadougou.


3è du genre, les Journées d’amitié ivoiro-burkinabè sont initiées par l’Union des ressortissants de Côte d’Ivoire au Burkina (Urecib) et se dérouleront du 27 au 31 mars 2019 dans la cour du SIAO à Ouagadougou. Une initiative qui selon Charles Oulounéhé Tehi, président de l’Urecib et promoteur, a pour objectif de soutenir les efforts des autorités gouvernementales des deux pays, créer un cadre régulier de communion entre les peuples burkinabè et la communauté ivoirienne, mobiliser les Ivoiriens et les Burkinabè autour de la préservation et de la célébration de la paix.

Les Journées d’amitié ivoiro-burkinabè se veut donc un cadre de mobilisation de tous les Ivoiriens vivant au Burkina mais aussi, de rencontre avec le peuple burkinabè dans toutes ses composantes. Au nombre des activités, il s’agira du village de l’amitié qui est lieu de la foire qui abritera les manifestations culinaires et les loisirs (couloir de l’histoire des relations entre les deux pays, stands gastronomiques et d’exposition, gala de boxe, match de gala de football, podium d’animation musicale avec jeux et concours, tournoi de pétanque). Des plateaux de concerts, découverte touristique sont également prévus.

L’édition 2019 se propose donc de faire découvrir la chefferie coutumière des mossis à travers l’organisation d’une visite guidée chez le Mooro Naaba Baongo. Cette édition est placée sous le patronage de Kapiélétien Soro, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Côte d’Ivoire près le Burkina et le Niger. Le thème de cette édition selon Charles Téhi, fera l’objet d’un panel afin de sensibiliser les populations des deux pays (frères) sur la nécessité de préserver les acquis socio-économiques et la cohésion sociale.