Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

SOCIETE

Décédé le vendredi 16 novembre 2018, le promoteur des chaines de radios LPC, Simplice Téhé Gohi appelé affectueusement «Joe Simplice» a été conduit à sa dernière demeure le dimanche 25 novembre.


L’homme était plus connu sous son nom d’animateur « Joe Simplice» ou Simplice Joe». C’est en 1985 que le jeune Simplice Téhé Gohi dépose ses valises à Bobo-Dioulasso, en provenance de sa Côte d’Ivoire natale. L’objectif étant de poursuivre ses études, il s’inscrit au lycée Al Watta. Mais en homme aux contacts et à la conversation facile, il sera très vite intéressé par la communication, notamment par l’animation radio lorsque les premières radios fm ont commencé à émettre. Il intègre l’équipe de Horizon fm Bobo à l’ouverture de la station en 1992. Animateur de programmes culturels, de détente musicale ainsi que de jeux radiophoniques, l’homme acquiert très vite une grande notoriété et impose son pseudonyme Joe Simplice sur les ondes de ladite radio.

Très passionné par le métier d’animateur, il abandonne les études pour se consacrer exclusivement à la radio. Il fut nommé responsable commerciale de cette même radio du fait de son flair inné pour les bonnes affaires et son talent de grand négociateur. En 1997 il intègre radio énergie en tant que responsable commercial et animateur de programmes. Dans la même période, il œuvra avec quelques amis à la mise sur pied de l’Association Burkina art et culture (BAC), promotrice de l’évènement Top vacances culture. Inspiré de l’émission à succès de la télévision ivoirienne Variétoscope, Top vacances culture fut pendant plus d’une décennie, la manifestation phare de la jeunesse bobolaise pendant les vacances scolaires

En plus d’avoir servi de rampe de lancement de la carrière de nombreux jeunes artistes burkinabè et africains, Top vacances culture a également été le creuset qui a vu naitre beaucoup d’artistes musiciens et danseurs qui font la fierté du Burkina. S’appuyant sur son talent inné pour les affaires, il intégra également le milieu économique où il exerça avec succès comme un touche à tout. Ce qui lui valut le surnom de Libanais.

En 2009, il ouvre Radio LPC Bobo-Dioulasso. Cinq années après, il inaugure Radio LPC Tenkodogo et s’apprêtait à ouvrir Radio LPC Dori. Tenaillé par la maladie depuis un certain temps, il a été évacué le 24 octobre 2018 à Abidjan. Hélas, alors qu’il avait donné des signes d’espoir de vaincre la maladie, il a été fauché par la mort dans la nuit du vendredi 16 novembre. L’homme s’en est allé «Simplement» comme il a vécu. Compagnon loyal et reconnaissant, il a tenu à être inhumé en signe de gratitude sur la terre de Bobo-Dioulasso qui lui a presque tout donné. Ainsi donc après des hommages bien mérités, il a été conduit à sa dernière demeure le dimanche 25 novembre au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso.     

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé