Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

SOCIETE

«Innovation numérique pour la transformation structurelle de l’économie et de la société», tel est le thème de la 14ème édition de la Semaine nationale de l’internet et des TIC (SNI) qui se tient du 20 au 24 novembre 2018 à Ouagadougou. A l’occasion, une campagne nationale d’initiation à l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication a été initiée pour permettre aux populations burkinabè de faire une utilisation judicieuse de l’outil informatique.


La création de blog personnel est l’une des thématiques qui fait objet de formation dans le cadre de cette 14è édition de la SNI. Apparu dans les années 70, le blog a connu sa véritable émergence dans les années 90 avec l’avènement de l’internet. Selon Van Marcel Ouoba, formateur sur la création des blogs, le père du blog au Burkina est le site lefaso.net qui au départ, récupérait des informations des uns et des autres pour les mettre en ligne. «Il a évolué au fur et à mesure pour devenir un site d’information aujourd’hui. Il y a aussi des personnes telles que Bassératou Kindo, la présidente des blogueurs du Burkina, Boureima Salouka, journaliste, Newton Ahmed Barry, l’actuel président de la Commission électorale nationale indépendante etc. qui ont utilisé et qui se sont fait découvrir grâce au bloging», révèle Van Marcel Ouoba.

Selon M. Ouoba, le bloging avait pour objectif au départ, de se départir des sites web pour avoir un cadre d’expression. «Il n’existe pas de Rédacteur en chef ni de Directeur de publication dans le bloging. Et on y dit tout contrairement aux médias classiques. Tout ce cumule en soit et on dit tout dans le bloging», explique le formateur.
«C’est un gain de plus en matière de connaissance des réseaux sociaux et ses opportunités. Et surtout les gardes fours qu’il faut pour ne pas se faire avoir par les cybercriminels sur internet. Donc c’est vraiment une formation qui est la bienvenue», témoigne Christian Somé de la Direction de la communication et de l’information du Premier ministère