Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

Image d'illustration

SOCIETE

Selon un communiqué du ministère de la sécurité rendu public ce mardi 13 novembre, l’unité de la force d’intervention rapide (SPEAR)  chargée de la protection des installions diplomatiques organisera le jeudi 15 novembre prochain de 10 h à 12 h une formation tactique au palais des sports de Ouaga 2000. 

Cet exercice occasionnera des explosions bruyantes et des coups de feu, raison pour laquelle le département en charge de la sécurité invite les populations à proximité de Ouaga 2000 en particulier « à ne pas paniquer et à vaquer paisiblement à ses occupations ».

En rappel, un exercice de simulation d’une attaque terroriste avait eu lieu le mardi 16 octobre dernier dans la zone du stade du 4-aout, dont l’objectif était  d’améliorer la réactivité du dispositif national de riposte. La capitale burkinabè a été visée à trois reprises par des attaques terroristes depuis 2016. La dernière était celle ayant visé le 2 mars 2018, l’Etat major général des armées et l’Ambassade de France au Burkina. Les huit assaillants avaient été neutralisés mais leur action avait causé la mort de 8 militaires burkinabè.