Aujourd'hui,
URGENT
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018
Ouagadougou: une formation tactique entraînera «des explosions bruyantes» le jeudi 15 novembre (ministère de la sécurité)
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)

SOCIETE

La Brigade régionale des Eaux et Forêts des Hauts-Bassins a mis la main sur 136 kg de cannabis, annonce le ministère en charge de l’Environnement. 

Le directeur régional de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique des Hauts-Bassins, Anakouba T. Bassorobou, explique que c’est lors d’une sortie de routine de police forestières qu’une équipe a aperçu dans la commune de Bereba, un individu en difficulté avec sa moto au environ de 3h du matin due certainement à la charge qu’il transportait. «Les éléments se sont alors déportés à son niveau. Constatant qu’ils étaient des paramilitaires et étant dans l’illégalité, l’individu en question a pris la fuite laissant sa charge», détaille-t-il.

Pour le directeur général des Eaux et Forêts, le corps des Eaux et Forêts participe au comité national de lutte contre la drogue. «Par conséquent, nous devons apporter notre concours dans la lutte contre le trafic des stupéfiants dans notre pays», a-t-il souligné. 

Le Chef de Corps des Eaux et Forêts a lancé donc un appel aux populations à coopérer en alertant les Forces de Défense et de Sécurité sur tout mouvement d’individus suspects afin de mieux lutter contre le trafic des drogues au Burkina Faso.

Source: MEEC