Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

SOCIETE

La commune de Ouagadougou a reçu de l’ambassade du Japon au Burkina Faso à titre de don, un véhicule de lutte contre les incendies et divers autres matériels. Ces dons sont destinés à la Brigade nationale des Sapeurs-Pompiers (BNSP). La cérémonie de  remise officielle a eu lieu ce mardi 23 octobre 2018 à la mairie centrale  de Ouagadougou.

Le véhicule anti-incendie d’une valeur de 24 millions de francs Cfa  est un don de la ville de Yokohama (Japon).  A entendre le premier adjoint au maire, Moussa Belem, cette opération de don a fait l’objet de la signature de deux conventions. D’une part entre l’ambassade du Japon au Burkina Faso et l’Association Faso Japon Solidarité (AFAJAPS) et d’autre part, entre la commune de Ouagadougou et l’AFAJAPS.  «La première convention était pour permettre à l’AFAJAPS  d’assurer le financement et la prise en charge matérielle de l’acheminement du camion incendie du Japon jusqu’à Ouagadougou et ; la seconde étape avait pour but de transférer à la commune de Ouagadougou la propriété pleine et entière sur le véhicule » a-t-il souligné en disant être animé par un sentiment de satisfaction en recevant ce véhicule.

Ce véhicule qui a servi pendant 20 ans pour la protection de la ville de Kita-yamada au Japon vient renforcer les capacités d’interventions des secours d’urgence des sapeurs-pompiers de la ville de Ouagadougou.  « Notre ambassade et l’AFAJAPS avons rempli notre part du contrat avec succès. La nouvelle mariée a été conduite à bonne destination. Je souhaite que le maire, en collaboration avec les soldats du feu fasse en sorte que les populations profitent le plus longtemps possible des services de ce véhicule » a déclaré l’ambassadeur du Japon au Burkina,Tamotsu Ikezaki.

Naon Daba,  représentant du commandant de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers, à remercié l’ambassade du Japon, le maire de la commune  de Ouagadougou, le président de l’AFAJAPS ainsi que tous les acteurs qui ont travaillé à l’aboutissement  de ce don. Il a rassuré  les donateurs que le lot de don constitué d’un véhicule, d’une palette de quatre pneus ; d’une autre de 7 cartons filmés contenant des casques ; des chaussures et des tenues ;  10 tuyaux flexibles ; 2 tuyaux rigides ; une vanne et une clé de vanne seront utilisés à bon escient.

 

 

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé