Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

SOCIETE

La famille du Dr Arthur Kenneth Elliot, médecin australien enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier 2016 à Djibo, dans la province du Soum, a lancé ce jeudi 11 octobre 2018 un appel aux ravisseurs, leur demandant de la contacter à [email protected] 

Dans une vidéo diffusée sur la page Facebook consacrée à sa libération, sa femme et son fils se relayent pour lancer en fulfulde -langue nationale parlée notamment dans le nord du Burkina- et en français, un message aux ravisseurs. 

«Le Dr Eliott a 84 ans et vit ses dernières années et je vous demande de le libérer», s’exclame ainsi son fils. «Ne mérite-t-il pas votre générosité?», questionne-t-il ensuite, faisant remarquer que cela fait longtemps qu’ils n’ont pas eu de nouvelles de la santé du médecin. «C’est un homme âgé et nous sommes très inquiets. Nous souhaiterions pouvoir communiquer avec vous au sujet de sa santé», ajoute-t-il.

Ce message, ils l'ont diffusé alors que cela fait 1000 jours que l'Australien est détenu

Mais conscient qu’il est peut-être difficile pour les ravisseurs d’entrer en contact avec elle, la famille a créé un compte Télégram. «Nous voudrions communiquer directement avec vous pour avoir des nouvelles de la santé de mon père. Nous vous demandons de nous contacter sur [email protected] Nous attendons votre réponse. Et que la paix soit avec vous», conclut le fils. 

Médecin-chirurgien australien installé dans la ville Djibo, depuis 1972, le Dr Arthur Kenneth Elliot avait fondé une clinique qui offrait des soins gratuits ou à coûts très réduits aux habitants de la localité et même au-delà.

Il a été enlevé dans nuit du 15 au 16 janvier 2016 avec son épouse au moment même où l’avenue Kwamé N’Krumah de la ville de Ouagadougou, était la cible des terroristes. 

Son épouse, Jocelyn Elliott, a été libérée en février 2016, mais le médecin reste toujours entre les mains de ses ravisseurs. 

L’Emirat du Sahara, une branche d’al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a revendiqué l’enlèvement.  Le 1er juillet 2017, la branche d'Al-Qaïda au Mali a diffusé une vidéo de six otages étrangers parmi lesquels Arthur Kenneth Elliott et le Roumain Iulian Ghergut, tous deux enlevés au Burkina Faso.