Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré

SOCIETE

Au moins six militaires ont été tués ce jeudi 4 octobre par une mine, à Bartiébougou (45 km de Gayeri), alors qu’ils étaient à la recherche d’individus qui ont saccagé et brûlé l’école primaire de Boungri, dans la commune de Foutouri selon cette dépêche de l'AIB. Le bilan annoncé par l'Etat major général des armées est de 6 morts et d'un blessé du coté des Forces de sécurité et de défense.

Selon l'Aib, C’est suite au passage de leur véhicule sur une mine à trois km de Bartiébougou (45 km de Gayeri), que les six militaires ont perdu la vie. Seelon cette dépêche, On note également des blessés au niveau de l’armée burkinabè mais la riposte a permis de neutraliser trois assaillants.Selon nos informateurs, les militaires effectuaient des ratissages, après l’incendie la veille, de l’école primaire de Boungri dans la commune de Foutouri.

Douze écoles ont été endommagées ou incendiées entre août et septembre dans la province de la Komondjari (Est), selon un décompte de l’AIB.

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé