Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré

SOCIETE

Un gendarme a été tué et un autre grièvement blessé, lors d'une attaque perpétrée dans la nuit de mercredi à jeudi contre le poste de Inata, à une soixantaine de km de Djibo, selon un communiqué du ministère de la Sécurité. 

«Un détachement de la Gendarmerie Nationale basé à Inata (province du Soum) a été la cible, dans la nuit de mercredi à jeudi, d’une attaque de grande envergure perpétrée par un grand groupe de terroristes lourdement armés», relate le communiqué.

Le document précise qu’ «En dépit des lourds équipements des ennemies arrivés à bord de véhicules, les gendarmes très déterminées ont opposé une résistance farouche. Toute chose qui a fait subir aux ennemis d’énormes pertes et les a mis en déroute. Le bilan définitif fait état d’un gendarme décédé et d’un autre blessé à la jambe. Le bilan définitif, côte forces du mal, sera communiqué ultérieurement.»

Le ministre de la Sécurité en a profité pour saluer «l’engagement, la détermination et la bravoure des gendarmes déployés sur le théâtre des opérations» et invité «la population à collaborer avec les FDS dans la coproduction de la sécurité en les appelant pour toute information utile aux numéros verts suivants: 16; 17; 10 10.»

Le 23 septembre dernier, un Indien, un Sud-Africain et un Burkinabè, employés de la mine d’or d’Inata ont été enlevés alors qu’ils se rendaient à Djibo.

Trois des gendarmes partis à leur recherche avaient ensuite été retrouvés morts.

 

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé