Aujourd'hui,
URGENT
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)

SOCIETE

L'armée burkinabè a annoncé dimanche 16 septembre 2018 avoir mené des frappes aériennes et des ratissages contre des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Est), selon cette dépêche de l’Agence d’information du Burkina (AIB). Dans les localités ciblées, plusieurs militaires et civils ont été tués ces dernières semaines par des individus armés non identifiés.

"À la suite de renseignements fiables obtenus, les Forces armées nationales ont mené des frappes aériennes et des opérations de ratissage dans la zone de Pama et de Gayeri. Ces opérations combinées ont permis de détruire des bases terroristes.", lit-on dans un communiqué de l'armée publié ce dimanche. Le communiqué ne précise pas quand ont lieu ces frappes.

L'armée a loué l'engagement et la détermination des unités sur le terrain et a appelé à une implication de tous, afin de vaincre la menace terroriste. Une trentaine de membres des Forces armées et de civils ont péri ces dernières semaines dans plusieurs attaques dans l'Est du Burkina, notamment à Pama et à Gayeri.

Le 8 septembre dernier, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a assuré que l'armée va reprendre l'initiative partout au Burkina Faso, particulièrement à l'Est et au Nord.

Agence d'information du Burkina

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé