Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

SOCIETE

L'armée burkinabè a annoncé dimanche 16 septembre 2018 avoir mené des frappes aériennes et des ratissages contre des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Est), selon cette dépêche de l’Agence d’information du Burkina (AIB). Dans les localités ciblées, plusieurs militaires et civils ont été tués ces dernières semaines par des individus armés non identifiés.

"À la suite de renseignements fiables obtenus, les Forces armées nationales ont mené des frappes aériennes et des opérations de ratissage dans la zone de Pama et de Gayeri. Ces opérations combinées ont permis de détruire des bases terroristes.", lit-on dans un communiqué de l'armée publié ce dimanche. Le communiqué ne précise pas quand ont lieu ces frappes.

L'armée a loué l'engagement et la détermination des unités sur le terrain et a appelé à une implication de tous, afin de vaincre la menace terroriste. Une trentaine de membres des Forces armées et de civils ont péri ces dernières semaines dans plusieurs attaques dans l'Est du Burkina, notamment à Pama et à Gayeri.

Le 8 septembre dernier, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a assuré que l'armée va reprendre l'initiative partout au Burkina Faso, particulièrement à l'Est et au Nord.

Agence d'information du Burkina