Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»
Cameroun: deux ans de prison pour Mamadou Mota, le numéro deux du MRC
Etats-Unis: Donald Trump annonce la démission de son conseiller à la sécurité John Bolton pour plusieurs désaccords
Sécurité: signature d’un protocole d’accord entre le ministère de la sécurité burkinabè et Interpol

SOCIETE

L’Etat major général des armées a confirmé l’attaque à la mine sur l’axe Fada-Pama du 5 septembre qui a causé la mort de deux militaires et blessé six. Selon ce communiqué, le véhicule des forces armées qui a sauté sur une mine était dans une mission de patrouille de contrôle sur le dit axe.

« Dans la matinée du 05 septembre 2018, lors d’une patrouille de contrôle de l’axe Fada-Pama, un véhicule des Forces Armées Nationales a sauté sur un engin explosif commandé dans la localité Bombontangou. Le bilan de cette attaque est de deux (02) militaires décédés et de six (06) blessés, tous évacués et pris en charge. 

Le Chef d’Etat-major Général des Armées présente ses condoléances à la famille éplorée et aux compagnons d’armes, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il tient à rassurer les populations de l’engagement et de la détermination des Forces Armées Nationales à mener leurs missions de défense de l’intégrité du territoire et de protection des personnes et leurs biens. Plus que jamais, l’Armée a besoin du soutien de son peuple. Ensemble, nous vaincrons ».

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé