Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat

SOCIETE

Le top départ de la session spécial du BEPC et du Bac 2018 a eu lieu ce mardi 4 septembre 2018, à Djibo dans le Soum et à Ouahigouya dans le Yatenga. Ce lancement officiel qui marque le début du déroulement des épreuves écrites de la session, a été présidé à Djibo par le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Pr Stanislas OUARO et à Ouahigouya par le Secrétaire général, Pr Kalifa TRAORE. Ils étaient en compagnie des Gouverneurs de région, des autorités régionales en charge de l’éducation et des corps constitués.

En ce qui concerne les effectifs, le ministre OUARO a indiqué que pour le BEPC, 1715 candidats composent dans le Soum et 122 candidats dans la région du Nord (sites de Ouahigouya et de Bahn) tandis que pour le BAC, 405 candidats dont 396 candidats du Soum et 9 candidats venant de la région du Nord sont concernés.

A Djibo, le lancement officiel de la session spéciale a été marqué par l’ouverture officielle de la première enveloppe contenant les épreuves de philosophie de la série A au lycée provincial. Auparavant, le ministre a tenu à faire le tour de quelques salles de composition afin d’encourager les élèves à rester concentrer durant l’examen. « Je vous félicite pour avoir suivi avec abnégation les cours d’appui qu’on vous a dispensés pour vous mettre à jour. Vous faites honneur à tous ceux qui se sont battus, investis et travaillés pour la tenue de ladite session », a affirmé le Pr OUARO.

Selon le ministre en charge de l’éducation, le Gouvernement à travers l’organisation de cette session spéciale entend donner un accès équitable  et une éducation de qualité à tous les enfants du Burkina. C’est pourquoi, il a tenu à féliciter les acteurs de l’éducation, les forces vives des régions concernées ainsi que les Forces de défenses et de sécurité (FDS) pour le travail abattu qui a permis d’organiser cette session spéciale.

DCPM/ MENA

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé