Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

SOCIETE

 

Entre 500 et 600 sinistrés ont été enregistrés, suite une pluie torrentielle tombée dans la nuit du 28 au 29 août 2018 à Kongoussi, a appris l’AIB mercredi, auprès de l’Action sociale qui les a accueillis dans quatre sites.

 «La plupart des sinistrés ont eu leurs maisons envahies par les eaux. Nous dénombrons entre 500 et 600 personnes touchées par ces inondations. Et nous avons dégagé quatre sites (des écoles primaires) pour accueillir les sinistrés de façon provisoire. Aussi, le conseil national de secours d’urgence a été saisi et bientôt les victimes recevront les premières assistances», a confié à l’AIB, le Directeur provincial de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille du Bam, Abdoulaye Ouédraogo.

Il a précisé que les inondations survenues dans la nuit du 28  au 29 août 2018, ont  principalement touché les secteurs 1 ; 5 et le village de Sanrgho dans la commune de Kongoussi.

Le secrétaire général de la province du Bam Armand Dambré qui s’est rendu sur les lieux, a manifesté la compassion de l’administration aux victimes.

 Il a aussi invité la population à manifester sa solidarité en hébergeant certains sinistrés.

Selon des témoignages, la majorité des sinistrés du secteur 1 est installée sur une zone inondable et non lotie.

D’autres riverains indexent «la mauvaise» exécution des travaux de la route Kongoussi-Yargo qui selon eux, aurait amplifié les dégâts.

Agence d’Information du Burkina