Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Le gouvernement burkinabè a décidé de suspendre provisoirement l’organisation des transporteurs routiers du Faso (OTRAF) et l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB), suite à la crise entre les deux associations qui a affecté le système d'approvisionnement en carburant du pays.  Outre cela, l'exécutif a annoncé que des mesures sont en train d'être prises pour normaliser le trafic. Tel est le contenu de ce communiqué ci-dessous

Au terme d’échanges engagés par le gouvernement depuis le début de la crise qui oppose l’organisation des transporteurs routiers du Faso (OTRAF) à l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB), les deux associations sont parvenues à un accord signé le 27 août 2018.

Malgré cet accord entre les deux organisations, les camions de transport de marchandises sont toujours stationnés ainsi que les engins sur les bas-côtés des routes nationales et aux différentes entrées/sorties de la ville de Ouagadougou ainsi qu’à Ouagarinter occasionnant des ruptures du système d’approvisionnement en carburant.

Compte tenu des désagréments que cette situation occasionne dans la vie socioéconomique de notre pays, le gouvernement a pris les mesures suivantes : la suspension provisoire des deux organisations à savoir l’organisation des transporteurs routiers du Faso (OTRAF) et l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB).

Des mesures sont en cours pour normaliser le trafic.

Le gouvernement déplore une fois de plus les désagréments subis par la population pendant cette crise.

Le Service d’information du gouvernement