Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

le bilan officiel de l'embuscade tendue aux renforts venus de Fada pour prêter main forte à la brigade de gendarmerie de Pama attaqué par des individus armés dans la nuit du 27 au 28 août 2018 fait état de 7 morts et de 6 blessés en voie d'évacuation sur Ouagadougou.

Selon le communiqué officiel du gouvernement, tout est parti de l’attaque de la Brigade Territoriale de Gendarmerie de PAMA, chef-lieu de la province de la KOMPIENGA (Région de l’Est), ce mardi 28 août 2018 vers une 1 heure du matin, par un groupe d’assaillants armés non encore identifiés.

"La forte et prompte réaction des éléments de garde a permis de mettre en déroute ces forces du mal et de circonscrire les dégâts. Afin de ratisser la zone, un renfort a été demandé. Le véhicule des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) de Fada N’gourma, appelées en renfort, a sauté sur un engin explosif sur l’axe Fada N’gourma – Pama. Le bilan provisoire en mi-journée fait état de sept (07) agents des FDS qui ont perdu la vie et 06 (six) blessés en voie d’évacuation sur Ouagadougou" indique le communiqué gouvernemental.

Selon les précisions de l'Etat major général des armées via un communiqué de presse, c'est précisément l’une des unités qui venait en renfort qui est tombée dans une embuscade au cours de laquelle un véhicule a sauté sur un engin explosif improvisé". Notons que l'équipe venait en renfort était composée de militaires et de gendarmes selon le gouvernorat de Fada.

La situation sécuritaire du Burkina Faso s’est fortement dégradée ces dernières semaines avec des attaques meurtrières contre les Forces militaires et paramilitaires.