Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Après les prières et les invocations de Médine, les pèlerins burkinabè ont entamé la fin de leur parcours par la lapidation de stèles à Mina/Jamarat et un retour à la Mecque le week-end dernier pour  7 nouveaux tours de la Kaaba et 7 autres tours entre les collines Safa et Marwa. Retour sur les étapes et les rites du périple.

Le pèlerinage 2018 est entré dans sa phase décisive avec la Oumra ou « petit pèlerinage » qui s’accomplit entre le jour de l’arrivée du pèlerin et le 18 août. Lorsqu’il foule le sol sacré de la Mecque, le pèlerin se met en état de sacralisation en formulant son intention du hadj par une invocation et en revêtant une double toile blanche appelée Ihram.

Une fois à l’intérieur de la Grande mosquée Al Haram, il entre les pieds nus par le pied droit et entame 7 tours de la Kaaba avec comme point de départ et d’arrivée une lumière verte. C’est le Tawaf. Le Tawaf inclut d’autres rites, notamment des invocations et des prières.

Après le Tawaf  intervient la Sa’y. Toujours dans la grande mosquée, ce rite consiste pour le pèlerin à faire 7 tours de marche, entrecoupés de petits trots pour les hommes, entre les monts Safa et Maroua.

La Oumra prend fin avec la coupe de cheveux qui met ainsi le pèlerin en état de désacralisation partielle.

Le 19 août débute l’étape de Mina, une journée de prières et de repos qui précède la station d’Arafat. Le pèlerin entre à nouveau en état de sacralisation.

Arafat est une plaine située à 21 km de la Mecque, au milieu de laquelle se trouve le Mont de la miséricorde. Les pèlerins sont tenus d’y passer la journée en prières et invocations. La station d’Ararfat est le plus grand moment du Hadj.

Procession de foi sur Jamarat

Le 21 août, les pèlerins quittent Arafat en cars pour Mudzalifa pour y passer la nuit, faire la prière de l’aube et poursuivre le chemin à pied pour Mina/Jamarat.

Une marche de 7 kms ou un transport en car en cas de nécessité. « Faire le parcours Arafat-Mudzalifa et Mudzalifa-Mina à pied est une expérience agréable, sensationnelle, vivifiante et inoubliable », écrit Mostafa Brahimi dans le « Guide pratique du Hadj et de la Oumra ».

Le rite de la lapidation du jamarat se pratique, avec au total 70 petites pierres dont 7 par lapidation : d’abord de la grande stèle le premier jour, puis des trois stèles (petite, moyenne et grande) les trois jours suivants.

Par ces gestes les fidèles musulmans réaffirment fortement leur loyauté en Allah le Tout Puissant et miséricordieux et manifestent leur hostilité à satan qui a tenté de détourner Ibrahim du sacrifice. Le jet de pièrres se déroule pendant quatre jours, jusqu’au 24 août.

Le sacrifice du mouton intervient après la lapidation de la grande stèle. Puis le pèlerin se désacralise complètement et reprend sa tenue habituelle. Son hadj est d’ores et déjà accompli.

Le pèlerins quitte Mina le 24 août et retourne à La Mecque pour un second Tawaf, avant le Tawaf d’adieu. Pour le Tawaf d’adieu le pèlerin se contente de la circonvolution de la Kaaba. Il peut alors quitter la terre sainte pour Le Pays des Hommes intègres, avec la grâce d’Allah le Tout Puissant et miséricordieux.

Allassane TRAORE

Chargé de communication du Hadj 2018