Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir
Mozambique: le bilan humain du cyclone «pourrait dépasser les 1000 morts»
Musique: le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure
Mozambique: la ville de Beira terrassée après le passage du cyclone Idai, 73 morts comme bilan provisoire
Golf: le Burkina Faso remporte la « Ryder cup 2019 » devant le Japon
Burkina: Trois morts et des blessés dans l’attentat à la mine dans la Komandjari, Est du pays (AIB)
Pays-Bas: fusillade dans un tramway, au moins un mort plusieurs blessés

SOCIETE

L’homme d’affaire Inoussa Kanazoé, poursuivi pour «faux et usage de faux en écriture de commerce, d’abus de confiance, de blanchiment de capitaux, fraude fiscale, de tromperie de consommateur et usage frauduleux de numéro IFU», a bénéficié  hier lundi 23 juillet 2018 d’une ordonnance de non-lieu, rapportent nos confrères de l’Observateur Paalga.

Le président et fondateur du groupe de CIM Métal Group avait été interpellé avec plusieurs cadres dirigeants de son entreprise le 19 avril 2017 par la gendarmerie nationale. Les bureaux de la société avaient été perquisitionnés, suite aux révélations faites par le journal «Le courrier confidentiel» N°124 du 25 janvier 2017 sur un scandale à Cimfaso concernant des surfacturations de plusieurs milliards de francs CFA dans la gestion de la société Cimenterie du Faso (Cimfaso). 

M. Kanazoé avait par la suite obtenu une mise en liberté provisoire après le paiement d’une caution de 700 millions de francs CFA. Cette somme devrait lui être restituée après ce non-lieu.

 

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé