Aujourd'hui,
URGENT
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone

SOCIETE

Le «Business Professional Women» du Burkina (BPW), le club des femmes professionnelles des carrières libérales et commerciales, a organisé, le samedi 14 juillet dernier à Ouagadougou, sa «cérémonie de bougie». L’objectif étant de permettre aux membres de réaffirmer leur détermination à «épouser» les principes de BPW international et, en même temps, célébrer l’affiliation du club BPW «Ouaga solidarité». 

BPW est une structure internationale regroupant de nombreux clubs dans le monde entier. Il s’agit d’un réseau de femmes de nationalités et de plusieurs continents œuvrant pour la paix et le développement dans le monde.

Depuis 2002, année à laquelle elle a été portée sur les fonts baptismaux au Burkina Faso, cette association œuvre pour la promotion de la femme sur tous les aspects. Selon la présidente fondatrice de BPW Burkina,  Rasmata Kabré, l'idée de créer ce club au Burkina Faso a germé d’un voyage qu’elle a effectué en Suisse. «J’ai eu connaissance de BPW depuis 1998 et lorsque j’ai été en Suisse, le bureau international m’a demandé si je pouvais créer BPW au Burkina. Et, c’est en 2002 que nous avons pu créer BPW au Burkina Faso», relate-t-elle.

La rencontre de samedi portait sur la célébration de l’affiliation le 18 mai 2018 du club «BPW Ouaga solidarité» à BPW international. A cette occasion, la présidente du club, Claire Marie Kaboré, s’est montrée ravie. «Ce n’est pas tous les clubs qui sont acceptés» s’est-elle réjouie.

BPW a pour vision d'amener les femmes à conjuguer leurs efforts pour travailler ensemble afin de booster beaucoup de choses dans le domaine de la formation pour avoir des financements. Cette association, qui est non gouvernementale et apolitique, lutte pour la promotion de la femme burkinabè.  

D’après la présidente fondatrice, Rasmata Kabré, il existe une collaboration entre son association et le ministère en charge de la Femme. Egalement, l’association compte élaborer des projets pour les soumettre au ministère du Commerce et à la Chambre de commerce afin de  pouvoir soutenir les initiatives des femmes.

Cet ensemble de femmes éprises de liberté d’actions et liées par des idéaux de paix et de développement détient plusieurs projets en vue de l’autonomisation des femmes et la promotion de l’égalité des sexes, essentielles pour atteindre les Objectifs de développement durables (ODD).

Il s’agit de la promotion de entrepreneuriat féminin, du soutien aux entreprises détenues par des femmes en leur ouvrant de nouveaux marchés; de la promotion de l’éducation des filles; de la campagne d’égalité salariale et du lobbying pour que les femmes soient dans les sphères de prise de décision, et enfin l’autonomisation des femmes dans la campagne.

Ce rassemblement de femmes professionnelles soutient que BPW est «la plus grande et la plus importante organisation de femmes dans les affaires et les professions dans le monde». BPW Burkina est composée de trois club à savoir BPW Burkimbi, BPW essor et BPW Ouaga solidarité.

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé