Aujourd'hui,
URGENT
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement
Burkina: l'Etat d'urgence prorogé pour une durée de 6 mois par l'Assemblée nationale
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou est nommé Chef d’Etat-Major Général des Armées

SOCIETE

Bampobe Joël Bondé, assistant des douanes, chef de poste adjoint à Sebba (Province du Yagha, Région du Sahel), a été tué le mercredi 4 juillet 2018, par des individus armés, non encore identifiés.

L’assistant des douanes Bampobe Joël Bondé a perdu la vie dans une attaque, dont il a été la cible, aux encablures du village de Bagnaba II à 30 Km de Sebba sur l’axe Sebba-Taganagari dans la province du Yagha. Les mobiles de l’assassinat de Bampobe Joël Bondé ne sont pas encore connus.

La dépouille mortelle a été conduite à la morgue du CHR de Dori d’où la levée du corps a eu lieu dans la matinée du jeudi 5 juillet en direction de Ouagadougou.

RTB2 Dori