Aujourd'hui,
URGENT
Musique: le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure
Mozambique: la ville de Beira terrassée après le passage du cyclone Idai, 73 morts comme bilan provisoire
Golf: le Burkina Faso remporte la « Ryder cup 2019 » devant le Japon
Burkina: Trois morts et des blessés dans l’attentat à la mine dans la Komandjari, Est du pays (AIB)
Pays-Bas: fusillade dans un tramway, au moins un mort plusieurs blessés
Nouvelle-Zélande: au moins 49 morts dans une attaque de deux mosquées
Football: Paulo Duarté a dévoilé la liste des Étalons devant prendre part au match contre la Mauritanie le 22 mars, tous les cadres y sont
Algérie: le Premier ministre promet un gouvernement d’ici la semaine prochaine
Burkina: le budget 2018  dégage une épargne budgétaire de 90,19 milliards de FCFA et un besoin de financement de 396,01 milliards de FCFA
Brexit: la Chambre des communes britannique écarte une sortie de l'UE sans accord

photo: lefaso.net

SOCIETE

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo, a procédé, ce lundi 11 juin 2018 dans le Soum, au lancement officiel de la distribution gratuite des vivres alimentaires. Dénommée « assistance alimentaire aux populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition », cet acte est un soutien du gouvernement aux populations, pour lesquelles, la campagne agricole écoulée n’a pas été généreuse.

C’est à Pobé Mengao, localité située à une trentaine de kilomètres de Djibo, que le ministre Jacob Ouédraogo, accompagné de partenaires techniques et financiers, a posé au nom du gouvernement, cet acte de soutien aux personnes vulnérables.

Au total, pour cette année 2018, environ 954 000 personnes seront assistées en vivres et en espèce, dans 15 provinces reparties dans les régions du Sahel, du Nord, de l’Est, du Centre, du Plateau central, du Centre-Ouest, du Centre-Nord, du Centre-Sud, de la boucle du Mouhoun et du Sud-Ouest. Pour Jacob OUEDRAOGO, « il s’agit là, d’un plan de riposte, du gouvernement contre les mauvaises récoltes observées dans certaines localités du pays ».

Par ailleurs le premier responsable du département de l’agriculture rassure que des dispositions sont prises pour éviter les mêmes catastrophes à cette campagne agricole 2017-2018 qui vient de s’installer.

En rappel, la campagne agricole 2016-2017 a connu un déficit céréalier de 477 448 tonnes, mettant ainsi plus de 2 670 000 personnes en insécurité alimentaire.

Source : SIG

 

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé