Aujourd'hui,
URGENT
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat
Ghana: libération des deux Canadiennes kidnappées dans la région Ashanti
Burkina: 419 269 à la conquête du CEP 2019 soit une baisse de 7% par rapport à l'année précédente 
Afrique: le Botswana décriminalise l’homosexualité
France: Édouard Philippe lance l'acte II du quinquennat au cours de sa déclaration de politique générale 
Burkina: les avocats mettent fin à leur débrayage entamé depuis le 23 avril
Nécro: décès de Benoît Kambou, l’ambassadeur du Burkina au Tchad

SOCIETE

Une femme qui était sur le point d’accoucher a perdu la vie ce lundi 4 juin 2018, à la suite d’un accident impliquant l’ambulance qui la conduisait vers la maternité du CMA de Kongoussi selon cette dépêche de l’Agence d’Information du Burkina (AIB).

Une ambulance qui transportait lundi matin, une femme en travail de Tikaré vers le CMA de Kongoussi (distants de 25km), a violemment heurté un arbre au secteur 5 de Kongoussi, après avoir essayé d’éviter un garçonnet (4 à 5ans)  qui était sur la voie.

Malgré le choc, la parturiente a pu rejoindre le centre de santé. Mais suite à des complications dans l’après-midi, décision a été prise de l’évacuer à Ouagadougou. Elle a rendu l’âme en cours de route, sans avoir pu mettre au monde son bébé, a appris l’AIB auprès d’un responsable médical.

Le chauffeur de l’ambulance s’est rendu à Ouagadougou pour passer des examens de radiologie tandis que l’enfant qui serait à l’origine de l’accident a été évacué à l’hôpital Yalgado Ouédraogo, ajoute notre source.

Source : Agence d’Information du Burkina

 

 

 

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé