Aujourd'hui,
URGENT
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats
Justice: la CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Colombie: au moins 21 personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate

SOCIETE

Une femme qui était sur le point d’accoucher a perdu la vie ce lundi 4 juin 2018, à la suite d’un accident impliquant l’ambulance qui la conduisait vers la maternité du CMA de Kongoussi selon cette dépêche de l’Agence d’Information du Burkina (AIB).

Une ambulance qui transportait lundi matin, une femme en travail de Tikaré vers le CMA de Kongoussi (distants de 25km), a violemment heurté un arbre au secteur 5 de Kongoussi, après avoir essayé d’éviter un garçonnet (4 à 5ans)  qui était sur la voie.

Malgré le choc, la parturiente a pu rejoindre le centre de santé. Mais suite à des complications dans l’après-midi, décision a été prise de l’évacuer à Ouagadougou. Elle a rendu l’âme en cours de route, sans avoir pu mettre au monde son bébé, a appris l’AIB auprès d’un responsable médical.

Le chauffeur de l’ambulance s’est rendu à Ouagadougou pour passer des examens de radiologie tandis que l’enfant qui serait à l’origine de l’accident a été évacué à l’hôpital Yalgado Ouédraogo, ajoute notre source.

Source : Agence d’Information du Burkina

 

 

 

 

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé