Aujourd'hui,
URGENT
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement
Burkina: l'Etat d'urgence prorogé pour une durée de 6 mois par l'Assemblée nationale
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou est nommé Chef d’Etat-Major Général des Armées

SOCIETE

Bintou Lamizana, l'épouse de l'ancien président Sangoulé Lamizana, qui a dirigé le Burkina Faso (Haute-Volta) du 3 janvier 1966 au 25 novembre 1980, est décédé ce samedi 2 juin 2018 selon un  tweet du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

 «C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris le décès survenu ce samedi de Mme Bintou Lamizana, l'épouse du défunt Président Sangoulé Lamizana», a fait savoir le chef de l’Etat dans un premier  tweet.  Dans un second tweet, il a laissé entendre qu’il s’est « incliné ce samedi devant la dépouille de Mme Bintou Lamizana à son domicile de Ouagadougou » « A la famille du Président Lamizana, j'exprime ma compassion et présente mes sincères condoléances » a écrit le président du Faso.

En rappel, Aboubacar Sangoulé Lamizana, né le 31 janvier 1916 à Dianra (province du Sourou) est décédé à Ouagadougou le 26 mai 2005. Il a dirigé le pays lorsqu’il s’appelait Haute-Volta du 3 janvier 1966 au 25 novembre 1980. Il fut renversé par le Colonel Saye Zerbo.