Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

la plaine de jeux du quartier Saragosse, à Pau (lieu où le jeune burkinabè a trouvé la mort)

SOCIETE

Dans ce communiqué de presse, le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples, (MBDHP), section de France, condamne "l’assassinat d’un jeune burkinabè" le vendredi 18 mai dernier à Pau (Sud-ouest de la France). L’organisation des droits humains « exhorte à une enquête diligente pour établir dans les meilleurs délais les circonstances de ce drame »

"Un jeune burkinabè de 32 ans, Béli Nébié, né en 1985 au Burkina Faso, a été victime d'un assassinat le vendredi 18 mai à Pau (Sud-ouest de la France) après avoir été bastonné en pleine rue par une bande de 12 adolescents. L'agression mortelle s’est produite suite à une bagarre, survenue aux environs de 19H00, dans un quartier populaire de la ville, lieu de résidence de la victime. 

Les agresseurs, tous mineurs, se sont acharnés sur le jeune homme et l'ont laissé agonisant dans la rue, avant de prendre la fuite. Les secours alertés par des témoins sont arrivés sur place, mais n'ont pas pu le réanimer. Le parquet de Pau a ouvert une enquête de flagrance pour faire la lumière sur les circonstances précises de cette mort, dont les auteurs à ce jour sont recherchés par la police. Trois d’entre eux viennent d’être placés en garde à vue ce lundi 21 mai. 

Le Mouvement Burkinabè des Droits de l'Homme et des Peuples MBDHP- Section de France (MBDHP-SF) 

- exprime son indignation profonde et condamne ce crime odieux 

- exhorte à une enquête diligente pour établir dans les meilleurs délais les circonstances de ce drame, situer les responsabilités et traduire en justice les coupables pour qu''ils répondent de leurs actes devant la loi. 

Le MBDHP-Section de France présente ses condoléances à la famille du jeune homme assassiné. 

Paris le 21 mai 2018 

Le Bureau National du MBDHP-SF "

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé