Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SOCIETE

Le  préfet du département d’Oursi, province de l’Oudalan, région du Sahel, a été tué dans la nuit du lundi 14 au mardi 15 mai 2018 par des individus armés non identifiés.

Le préfet Patrice Kaboré, officier de police, a été assassiné à son domicile. Les individus armés auraient incendié par la suite la maison de la victime et saccagé la préfecture selon des sources locales citées par les médias.

En rappel, le 8 avril dernier, le maire de la commune rurale de Koutougou (Province du Soum),  Hamidou Koundaba avait été tué dans des circonstances similaires. 

Le communiqué de la Police nationale