Aujourd'hui,
URGENT
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat
Ghana: libération des deux Canadiennes kidnappées dans la région Ashanti
Burkina: 419 269 à la conquête du CEP 2019 soit une baisse de 7% par rapport à l'année précédente 
Afrique: le Botswana décriminalise l’homosexualité
France: Édouard Philippe lance l'acte II du quinquennat au cours de sa déclaration de politique générale 
Burkina: les avocats mettent fin à leur débrayage entamé depuis le 23 avril
Nécro: décès de Benoît Kambou, l’ambassadeur du Burkina au Tchad

SOCIETE

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience dans la matinée de ce mardi 8 mai 2018 le bureau de l’Ordre national des pharmaciens du Burkina conduit par son président, le docteur Alfred Sandouidi.

Les pharmaciens ont sollicité le soutien et les conseils avisés du Président du Faso pour l’organisation de la 19e édition du Forum de l’Ordre pharmaceutique international qui se tiendra à Ouagadougou du 21 au 23 juin 2018. Cette rencontre aura pour thème général : « le développement de l’industrie pharmaceutique et l’accès universel aux produits de qualité en Afrique ».

Entre 1000 et 1500 participants venant de 23 pays africains, d’Asie et d’Europe sont attendus à Ouagadougou. Il est prévu au cours de ce forum des panels, des conférences, des tables-rondes et des activités de formation continue, selon le Docteur Sandouidi. Ce cadre d’excellence et de partage d’expériences au bénéfice de la pharmacie africaine sera agrémenté d’expositions et d’activités de B to B.

« Ce sera également l’occasion pour nous de présenter aux partenaires les opportunités dans notre pays et les potentialités concernant d’autres pays », a dit le président de l’Ordre national des pharmaciens du Burkina. 

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

*Le titre est de la Rédaction

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé