Aujourd'hui,
URGENT
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats
Justice: la CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Colombie: au moins 21 personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate

SOCIETE

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience dans la matinée de ce mardi 8 mai 2018 le bureau de l’Ordre national des pharmaciens du Burkina conduit par son président, le docteur Alfred Sandouidi.

Les pharmaciens ont sollicité le soutien et les conseils avisés du Président du Faso pour l’organisation de la 19e édition du Forum de l’Ordre pharmaceutique international qui se tiendra à Ouagadougou du 21 au 23 juin 2018. Cette rencontre aura pour thème général : « le développement de l’industrie pharmaceutique et l’accès universel aux produits de qualité en Afrique ».

Entre 1000 et 1500 participants venant de 23 pays africains, d’Asie et d’Europe sont attendus à Ouagadougou. Il est prévu au cours de ce forum des panels, des conférences, des tables-rondes et des activités de formation continue, selon le Docteur Sandouidi. Ce cadre d’excellence et de partage d’expériences au bénéfice de la pharmacie africaine sera agrémenté d’expositions et d’activités de B to B.

« Ce sera également l’occasion pour nous de présenter aux partenaires les opportunités dans notre pays et les potentialités concernant d’autres pays », a dit le président de l’Ordre national des pharmaciens du Burkina. 

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

*Le titre est de la Rédaction

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé