Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

SOCIETE

Huit assaillants ont brûlé mercredi 2 mai le logement d'un enseignant à Bafina avant de semer la panique dans le marché de Guenbila, a appris l’AIB de sources concordantes.

Huit assaillants armés et à motos ont fait irruption mercredi dans le village de Bafina (département de Barsalogho), à environ 75km de Kaya dans la province du Sanmentenga (Centre-Nord).

Quatre d’entre eux ont incendié le logement du Directeur d'une école sous paillote. Les trois classes n'ont pas été touchées.

L’enseignant qui a été ligoté pendant le forfait, a tout perdu dans l'incendie et est encore sous le choc, affirment nos sources.

Le reste du groupe s’est dirigé vers le marché de Guenbila (un km de Bafina) où ils ont semé la panique en tirant en l’air et en brûlant le siège du groupe d’autodéfense Koglweogo et un hangar de vente de liqueurs.  

Les assaillants venus en binôme, ont emporté deux motos appartenant aux enseignants.

La situation sécuritaire du Burkina Faso s’est dégradée ces trois dernières années avec la montée du terrorisme, principalement dans son septentrion où des centaines de classes ont été fermées.

Dans la nuit du 30 avril au 1er mai, le poste de police de Madouba (Kossi, Nord-Ouest) a subi d’importants dégâts, à la suite d’une attaque terroriste, rappelle-t-on.

Agence d’Information du Burkina

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé