Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

SOCIETE

La Direction générale des services vétérinaires (DGSV) du ministère des Ressources animales et halieutiques a incinéré le 30 avril 1 305 peaux d'ânes à la périphérie sud de la ville de Ouagadougou apprend-t-on du ministère.

Ces peaux ont été saisies lors d'une patrouille nocturne de la police nationale. L’incinération s'est faite en application du décret portant réglementation de l'abattage et de l'exportation des asins, des camélins, des équins et de leurs produits au Burkina Faso.

C'est la deuxième opération de cette ampleur cette année 2018 au Burkina Faso. Le 27 mars dernier à Pô, plus de 1 800 peaux appartenant au même trafiquant récidiviste avaient été incinérés.

En raison d'une forte demande chinoise, les peaux d’âne sont exportées vers l’empire du Milieu où elles serviraient à fabriquer des chaussures et des médicaments traditionnels.

En 2016, les autorités du Burkina Faso estimaient que 45 000 ânes ont été abattus en un an seulement sur les 1 370 000 recensés en 2015. Le trafic de peau y aurait été multiplié par 18 en direction du Nigeria.

Le fléau touche toute la région à telle enseigne que plusieurs pays ouest africains interdisent l’exportation de l’espèce asine, viande et peau.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé