Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré
Burkina: le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) appelle à « l’union sacrée pour la défense de la patrie »
OIF: la Rwandaise Louise Mushikiwabo désignée secrétaire générale par concensus
Espace: Atterrissage d'urgence d'une capsule Soyouz après un problème au décollage, les deux astronautes sortent indemnes (RFI)
Burkina: la famille du Dr Eliott captif depuis 1000 jours  lance un appel à ses ravisseurs
Diplomatie: Julie Payette, Gouverneure générale du Canada effectuera une visite d'Etat au Burkina Faso du 23 au 26 Octobre 2018
Mali: poursuite de la grève illimitée des magistrats après 11 semaines de débrayage

SOCIETE

Dans le Nahouri, 745,24 kg de produits prohibés ont été saisis par le commissariat central de police de la ville de Po.

Une équipe dudit commissariat a en effet intercepté aux environs de 1h du matin deux véhicules transportant près de 750 kg de produits pharmaceutiques contrefaits sur l’axe Po-Ouaga.

La cargaison saisie se compose comme suit: 120 boites de Dynewell, 124 boites de Letavit, 116 boites de Cirotamin, 30 paquets d’Ampicilin, 483 sachets de gélules Toupaye, 117 paquets de Dexone, 800 paquets de Paraeffer et 1.600 paquets de Gebedol.

Courant l’année 2017, les services de police ont conduit devant la justice 1 043 individus pour des faits de trafic de stupéfiants et de produits prohibés.

Entre les mains de ces derniers, les policiers avaient saisi 445 560 comprimés d’amphétamine. Pour le premier trimestre de cette année 2018, ce sont 15 353 comprimés d’amphétamine déjà saisis entre les mains de détenteurs, de consommateurs et de trafiquants.

Parallèlement à ces saisies, la police initie régulièrement des séances d’information et de sensibilisation à l’endroit de publics cibles sur les risques sécuritaires qu’induisent la détention, la consommation et le trafic des produits prohibés.

(Source: police nationale)

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé