Aujourd'hui,
URGENT
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats
Justice: la CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Colombie: au moins 21 personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)

SOCIETE

La police et la gendarmerie nationale ont diffusé ce 10 avril 2018 le portrait-robot des auteurs des attaques du 2 mars 2018 contre l’Etat-major général des armées et l’ambassade de France. Elles lancent un appel à témoins.

«Avez-vous déjà aperçu ou rencontré les individus dont les portraits robots suivent ? Avez-vous été en contact avec eux d’une quelconque manière ? Avez-vous des informations sur leur entourage, leurs fréquentations ou leurs déplacements?

Vos témoignages et vos informations seront d’un grand concours dans le cadre d’une enquête de Police Judiciaire en cours.

Si vous avez des informations en lien avec cet appel à témoins, contactez dans les meilleurs délais la Police Nationale ou la Gendarmerie Nationale à travers les numéros verts suivants : le 17 et le 16.

La messagerie interne de notre page Facebook https://web.facebook.com/police.bf est également à votre disposition.»

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé