Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

SOCIETE

Le ministre en charge des Infrastructures, Eric Bougouma, et le maire Armand Béouindé ont effectué une visite de chantier ce lundi 9 avril 2018 à Ouagadougou. Ils sont allés constater de visu l’état d’avancement des travaux d’aménagement et de bitumage de voiries de la rue Wemba Poko et celle 29.46. Ces rues parallèles à l’avenue Babanguida sont respectivement longues de 905 et de 635 mètres pour un total de 1,540 mètres. 77%, c’est le taux d’exécution des travaux de ces différentes rues pour un délai consommé de 64%. Débuté le 30 octobre dernier, à la date d’aujourd’hui, aux dires du ministre Bougouma, il ne

reste plus que 300 mètres pour achever cet ouvrage. «Nous avons été agréablement surpris par l’état d’avancement puisque nous sommes à 77% de taux d’exécution pour 64% de délai couru. Un délai d’exécution de 8 mois avait été donné à l’entreprise. C’est donc dire que nous avons un réel motif de satisfaction», s’est réjoui le ministre des Infrastructures pour qui le gouvernement «ne travaille pas seulement dans le silence».

«(…) Ce n’est pas seulement dans le silence que nous travaillons, c’est aussi dans l’efficacité, la rapidité. Et, nous sommes convaincus que c’est au service du peuple burkinabè parce qu’au quartier Wentenga, tout le monde attendait le bitumage de cette route promis depuis belle lurette. Aujourd’hui, nous sommes à une réalisation concrète» dit-il.

Du côté du bourgmestre de Ouagadougou, Armand Béouindé, c’est une joie que de voir cette promesse réalisée en attendant son inauguration. «Nous accueillons cette infrastructure avec beaucoup de joie. Il y a seulement quelques mois que ce chantier a démarré et nous ne pouvons qu’être reconnaissant à la volonté du président du Faso de faire d’une parole une action», révèle M. Béouindé. Pour lui, cette voie permettra d’assainir tout le quartier parce qu’en plus du bitume, il y a des caniveaux qui permettront l’écoulement facile de l’eau.

Par ailleurs l’école primaire publique de Wentenga qui jouxtait cette route a connu une réhabilitation partielle. «Cette école a eu une clôture permettant de sécuriser les élèves pour des études plus sereins», s’exclame le maire Béouindé.

A entendre le chef de la mission de contrôle, Salif  Samaké, pour l’instant, son équipe n’éprouve pas de difficultés. «Nous n’avons pas de difficulté car, à la date d’aujourd’hui, en terme de taux d’exécution, nous sommes à 77% pour un délai consommé à 64%. Ce qui veut dire que nous finirons avant le délai qui nous ai imparti», a-t-il souligné.
Le coût global de ces travaux est évalué à plus de trois milliards de francs CFA et la réception officielle de ce joyau est prévue dans quelques mois en présence des autorités du pays.