Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

SOCIETE

Le ministre en charge des Cultes, Siméon Sawadogo a installé ce mardi 20 mars 2018 à Ouagadougou, le nouveau Comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque. Le nouveau Comité est présidé par Moumouni Ilboudo Zoundi, représentant de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina.

Ce nouveau comité a été composé urgemment compte tenu que le mandat de l’ancien comité était arrivé à terme avec l’organisation du hadj 2017. Pour le ministre en charge de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo, il fallait mettre en place un comité qui s’attèlera à organiser le Hadj 2018 dont l’appel à candidature pour le recrutement des agences de voyage a déjà débuté. « Compte tenu de l’urgence on ne pouvait pas attendre au regard des délais relativement courts pour organiser le pèlerinage. C’est pourquoi, nous avions pris une note pour la composition du comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque que nous venons d’installer ce soir » a indiqué  Siméon Sawadogo.

C’est ce nouveau comité qui organisera le Hadj 2018 et 2019 en attendant les conclusions des réflexions permettant d’organiser plus efficacement le pèlerinage à la Mecque.

En plus des ministères en charge de la santé, des finances, de la sécurité, des affaires étrangères, du tourisme, des transports, l’innovation majeure est la présence du Ministère de la communication dans le comité afin de donner plus de visibilité au déroulement du Hadj. Avant d’inviter les membres à se mettre rapidement au travail pour une organisation réussie du Hadj 2018, le Ministre a rappelé les « chantiers urgents » qui les attendent. Il s’agit du lancement de l’appel à candidatures pour le recrutement des agences et des compagnies aériennes candidates au transport des pèlerins.

Le nouveau président du Comité national de suivi du pèlerinage, Moumouni Ilboudo Zoundi a rassuré que tout sera mis en œuvre avec son équipe pour faire face à ces chantiers. Le comité veillera au respect des obligations des agences et des transporteurs afin que les pèlerins puissent accomplir le 5e pilier de l'Islam dans les conditions requises, a-t-il conclu.

 

Source : DCPM/MATD

 

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé