Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

SOCIETE

Le ministre en charge des Cultes, Siméon Sawadogo a installé ce mardi 20 mars 2018 à Ouagadougou, le nouveau Comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque. Le nouveau Comité est présidé par Moumouni Ilboudo Zoundi, représentant de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina.

Ce nouveau comité a été composé urgemment compte tenu que le mandat de l’ancien comité était arrivé à terme avec l’organisation du hadj 2017. Pour le ministre en charge de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo, il fallait mettre en place un comité qui s’attèlera à organiser le Hadj 2018 dont l’appel à candidature pour le recrutement des agences de voyage a déjà débuté. « Compte tenu de l’urgence on ne pouvait pas attendre au regard des délais relativement courts pour organiser le pèlerinage. C’est pourquoi, nous avions pris une note pour la composition du comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque que nous venons d’installer ce soir » a indiqué  Siméon Sawadogo.

C’est ce nouveau comité qui organisera le Hadj 2018 et 2019 en attendant les conclusions des réflexions permettant d’organiser plus efficacement le pèlerinage à la Mecque.

En plus des ministères en charge de la santé, des finances, de la sécurité, des affaires étrangères, du tourisme, des transports, l’innovation majeure est la présence du Ministère de la communication dans le comité afin de donner plus de visibilité au déroulement du Hadj. Avant d’inviter les membres à se mettre rapidement au travail pour une organisation réussie du Hadj 2018, le Ministre a rappelé les « chantiers urgents » qui les attendent. Il s’agit du lancement de l’appel à candidatures pour le recrutement des agences et des compagnies aériennes candidates au transport des pèlerins.

Le nouveau président du Comité national de suivi du pèlerinage, Moumouni Ilboudo Zoundi a rassuré que tout sera mis en œuvre avec son équipe pour faire face à ces chantiers. Le comité veillera au respect des obligations des agences et des transporteurs afin que les pèlerins puissent accomplir le 5e pilier de l'Islam dans les conditions requises, a-t-il conclu.

 

Source : DCPM/MATD

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé