Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique

Photo: Burkina 24

SOCIETE

« Rôle de la jeunesse dans la lutte contre la drogue et l’incivisme au Burkina Faso », c’est sous ce thème que se tiendra la 11e édition de la caravane de sensibilisation sur les méfaits des stupéfiants ; dénommée « Caravane Oskimo tour jeune propre sans drogue ». Au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 19 mars 2018 à Ouagadougou, le comité d’organisation a  donné un aperçu du programme de cette édition, qui se tiendra du 7 au 30 avril prochain.   

C’est depuis 2008 que Youssouf Sawadogo, plus connu sous le pseudonyme de Oskimo a initié une campagne de sensibilisation sur les dangers liés à la consommation de la drogue. La cible de ce programme n’est autre que les scolaires, les lycéens de façon précise mais beaucoup la jeunesse dans son grand ensemble. En cette année 2018, cette activité sera à sa 11e édition. Ainsi, à travers des causeries-débats, des formations, des plaidoyers, le théâtre forum, des concerts et bien d’autres activités, l’accent sera mis sur le «Rôle de la jeunesse dans la lutte contre la drogue et l’incivisme au Burkina Faso ». 

Pour le comité d’organisation, avec à sa tête l’artiste-musicien Oskimo, à travers ce programme, il est question de sensibiliser les populations, et surtout la frange jeune sur les dangers physiques, psychologiques, socioéconomiques de la consommation des stupéfiants et de la drogue. Mais encore plus attirer l’attention des uns et des autres sur la recrudescence de l’incivisme. « Nous avons initié un tel projet dans le souci d’apporter notre contribution à l’éradication du phénomène de la consommation de la drogue et l’incivisme. (…) L’objectif général du projet consiste à organiser une caravane de communication et de sensibilisation à travers les différentes villes du Burkina Faso afin de mieux lutter efficacement contre ces fléaux » a insisté le promoteur.  

Toutefois, à travers les actions qu’ils entendent mener, les organisateurs veulent aussi aider à ce que les uns et les autres soient beaucoup plus regardant sur le trafic de la drogue. Et surtout que l’ensemble des populations fassent de ce combat le leur. Raison pour laquelle, la caravane sillonnera plusieurs localités du territoire national. De Zorgho à Ouagadougou, en passant par Koudougou, Nouna, Tougan, Toma, Dedougou, Bobo-Dioulasso, Dissin, Dano, Zabre, Po, Manga et Ouahigouya, les populations de ces villes seront interpellées et appelées à jouer leur partition dans la lutte que mène Oskimo.  

 

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé