Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SOCIETE

C’est dans un élan de solidarité que le Consortium des entreprises de la diaspora pour la promotion économique et commerciale du Burkina Faso (CEDIAPEC) a fait don d’une enveloppe d’un million de franc CFA aux victimes du double attentat du 2 mars dernier. Cette somme a été remise à la secrétaire d’Etat en charge des affaires sociales, Yvette Dembélé, ce lundi 12 mars 2018 à Ouagadougou.

A travers cet acte de soutien aux blessés, les membres du CEDIAPEC disent vouloir exprimer leur compassion et solidarité à l’ensemble de la nation  burkinabè.  Le CEDIAPEC a été touché par cet acte ignoble qui a de nouveau endeuillé le peuple burkinabè. « Malgré la distance, nous sommes là. Nous sommes juste venus apporter un geste de solidarité. Tout ce qui fait souffrir le peuple ici, nous le ressentons également de là où nous sommes », a laissé entendre Georges Y. Kaboré, représentant du CEDIAPEC.   

Yvette Dembélé, secrétaire d’Etat chargée  des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion, représentant la ministre en charge de la Solidarité nationale, a traduit la reconnaissance de son département, à l’endroit des donateurs du jour. Mme Dembélé, à l’endroit de ses hôtes du jour, estime que « ce geste vient soutenir l’action de prise en charge entreprise par le gouvernement. Et nous vous sommes reconnaissants de ces valeurs que nous partageons que sont le patriotisme et la solidarité ».

Au nom de la ministre, Yvette Dembélé a bien voulu rassurer la délégation du CEDIAPEC, quant à l’utilisation du million de franc que vient de recevoir le ministère en charge de la Solidarité nationale. Ledit montant sera transmis aux structures qui s’occupent de la gestion des blessés. Il s’agit du Fonds national de solidarité et de la cellule sociale de l’armée burkinabè.