Aujourd'hui,
URGENT
Nécro: le célèbre saxophoniste camerounais Manu Dibango (86 ans) s’est éteint mardi, de suite de Coronavirus.
Coronavirus: le Niger a enregistré jeudi 19 mars 2020 son premier cas d'infection (ministère de la Santé du Niger). 
Coronavirus: le parlement burkinabè suspend les plénières à l'hémicycle jusqu'au 1er avril 2020.         
Covid-19: une quinzaine de députés français sont contaminés à ce stade. Ce chiffres est peut-être sous-estimé. 
Coronavirus: le Bénin enregistre son premier cas: un Burkinabè arrivé au Bénin le 12 mars 2020.
Covid-19: les syndicats suspendent la marche meeting du 17 mars, mais maintiennent la grève générale du 16 au 20 mars. 
Coronavirus: 15 cas avérés détectés au Burkina Faso à la date du 15 mars 2020 (ministère de la Santé). 
Covid-19: le gouvernement ferme les écoles du Burkina du 16 au 31 mars 2019. 
Mali: la Canadienne Edith Blais et l’Italien Luca Tacchetto enlevés au Burkina Faso en 2018 retrouvés vivants près de Kidal (Minusma). 
Coronavirus: un troisième cas avéré au Burkina Faso, 7 prélèvements en attente de résultats (ministre de la Santé)

SOCIETE

Dans le cadre de son programme de coopération intitulé «dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine», un don d’un montant de plus de 25 millions de francs Cfa a été accordé par  le gouvernement du Japon à l’Association pour le développement économique et social de Toessin. La cérémonie de signature de contrat de don a eu lieu ce mardi 6 mars 2018 à Ouagadougou.

Ce don, qui entre dans le cadre du programme de coopération financière non remboursable du Japon, est octroyé dans le but de contribuer à l’exécution du projet de réalisation de forages dans quatre villages de la commune de Samba, province de Passoré, Région du Nord.

Aux dires de l’ambassadeur Tamotsu Ikezaki, ce don permettra à la réalisation de forages positifs dans les villages de Toessin, Mesga, Batono et de Zinguedessin. Pour lui, la réalisation de ces forages soulagera plus de 36 166 personnes dans les quatre villages. «Ce qui revient à dire qu’à la fin de ce projet, c’est plus de 36 166 personnes qui auront accès à une eau de qualité, 36 166 personnes qui seront protégées contre les maladies hydriques. C’est alors 36 166 personnes qui seront en bonne santé et qui peuvent participer à la production du pays. Ces forages vont particulièrement soulager les femmes» a souligné le diplomate nippon. 

Il estime qu’autours de ces forages, les populations pourront faire de la culture de contre-saison pour améliorer l’alimentation des ménages. Aussi, elles pourront créer et entretenir des espaces verts afin de reverdir leur cadre de vie tout en intensifiant leurs activités d’élevage. «Les femmes pourront développer des activités génératrices de revenus et s’occuper de l’éducation de leurs enfants. Les forages constituent une véritable mine d’or pour les populations» mentionne Tamotsu Ikezaki.

Et le président de l’Association pour le développement économique et social de Toessin (Adesto), Poussi Illy, de traduire sa satisfaction à l’endroit du gouvernement du Japon. Pour lui, la réalisation de ce projet réduira les distances parcourues par les femmes des quatre villages bénéficiaires à la recherche d’eau potable. Il a rassuré que toute la communauté s’engage à une participation active  et à la bonne tenue des forages qui sont le fruit des sacrifices consentis par le peuple japonais.

 

Sondage

Lors d'un échange direct avec les femmes venues des 13 régions du Burkina le 8 mars 2020 à Ouagadougou, Roch Marc Christian Kaboré a annoncé que le prochain gouvernement sera composé de 30% de femmes. Selon vous, c'est une décision:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé