Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Dans le cadre de son programme de coopération intitulé «dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine», un don d’un montant de plus de 25 millions de francs Cfa a été accordé par  le gouvernement du Japon à l’Association pour le développement économique et social de Toessin. La cérémonie de signature de contrat de don a eu lieu ce mardi 6 mars 2018 à Ouagadougou.

Ce don, qui entre dans le cadre du programme de coopération financière non remboursable du Japon, est octroyé dans le but de contribuer à l’exécution du projet de réalisation de forages dans quatre villages de la commune de Samba, province de Passoré, Région du Nord.

Aux dires de l’ambassadeur Tamotsu Ikezaki, ce don permettra à la réalisation de forages positifs dans les villages de Toessin, Mesga, Batono et de Zinguedessin. Pour lui, la réalisation de ces forages soulagera plus de 36 166 personnes dans les quatre villages. «Ce qui revient à dire qu’à la fin de ce projet, c’est plus de 36 166 personnes qui auront accès à une eau de qualité, 36 166 personnes qui seront protégées contre les maladies hydriques. C’est alors 36 166 personnes qui seront en bonne santé et qui peuvent participer à la production du pays. Ces forages vont particulièrement soulager les femmes» a souligné le diplomate nippon. 

Il estime qu’autours de ces forages, les populations pourront faire de la culture de contre-saison pour améliorer l’alimentation des ménages. Aussi, elles pourront créer et entretenir des espaces verts afin de reverdir leur cadre de vie tout en intensifiant leurs activités d’élevage. «Les femmes pourront développer des activités génératrices de revenus et s’occuper de l’éducation de leurs enfants. Les forages constituent une véritable mine d’or pour les populations» mentionne Tamotsu Ikezaki.

Et le président de l’Association pour le développement économique et social de Toessin (Adesto), Poussi Illy, de traduire sa satisfaction à l’endroit du gouvernement du Japon. Pour lui, la réalisation de ce projet réduira les distances parcourues par les femmes des quatre villages bénéficiaires à la recherche d’eau potable. Il a rassuré que toute la communauté s’engage à une participation active  et à la bonne tenue des forages qui sont le fruit des sacrifices consentis par le peuple japonais.