Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)
Burkina: «Plus d'une dizaine de militaires» tués dans l’attaque de leur détachement
Soudan: le procès pour corruption d'Omar el-Béchir s'ouvre à Khartoum
Burkina: 270 776 personnes déplacées internes enregistrées à la date du 16 août, le plan d'urgence estimé à plus de 110 milliards de FCFA
Fada N'Gourma : décès de sa Majesté Kupiendieli, 31ème Roi du Gulmu, dans la nuit de vendredi 16 au samedi 17 août 2019. 
Soudan: le nouveau Premier ministre Abdalla Hamdok confirmé le 20 août

SOCIETE

Ramata Zongo/Yaméogo, la première femme burkinabè à embrasser le métier de conducteur de taxi en France, est décédée le 26 janvier 2018, selon un communiqué de l’ambassade du Burkina Faso à Paris.

D’après le comumniqué, Ramata Zongo/Yaméogo est décédée au Burkina Faso où elle séjournait. «Établie de longue date en France, Mme Zongo a été la première femme burkinabè conductrice de taxi parisien, activité qu’elle a commencée en 1979», précise  le communiqué.

«On retient d’elle sa générosité, sa sociabilité et surtout, sa disponibilité à aider ses compatriotes, dont beaucoup ont embrassé le métier de conducteur de taxi grâce à ses entregents», ajoute le document.

Sa bravoure avait conduit les organisateurs de la Journée internationale de la Femme organisée à l’ambassade du Burkina Faso à Paris à la désigner comme marraine en 2016.

L’assistance avait pu alors découvrir le parcours exemplaire de cette mère et grande-mère qui lui a valu la médaille de  chevalier de l’Ordre du Mérite burkinabè en 2014.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé