Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le  17 juillet à Korhogo. 
Mali: le Premier ministre a déclaré vouloir former "très rapidement" un gouvernement d'ouverture.
Mali: plusieurs figures de l'opposition arrêtées samedi après des troubles quasi insurrectionnels qui ont fait quatre morts. 
Présidentielle: Roch Marc Christian Kaboré officiellement investi par le MPP pour briguer un nouveau mandat en novembre 2020.
Transports: la liaison ferroviaire entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a repris mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne. 
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 

SOCIETE

Les infrastructures de transport étant un soutien à la mobilité des personnes et des marchandises, son déficit réduit sa contribution aux différents secteurs à la lutte contre la pauvreté. L’étude d’élaboration d’une enquête dénommée «Origine destination à Ouagadougou» lancée ce mardi 16 janvier 2018, a pour principal objectif donc, de révéler avec précision les caractéristiques des déplacements effectués par la population à Ouagadougou.

Selon Moussa Belem, 1er adjoint représentant le maire de Ouagadougou, la mobilité urbaine a été classée comme premier secteur prioritaire du mandat 2016-2021 du conseil municipal de la ville capitale. «Nous avons l’ambition au cours de ce mandat, d’opérer une réorganisation du système de transport et de la mobilité urbaine sur le territoire communal», confie le maire.

Pour ce faire, M. Belem estime donc qu’il est nécessaire d’élaborer des outils d’aide à la conduite des orientations politiques et à la planification des déplacements. D’où la nécessité de connaitre de façon fine et précise, les flux de déplacements, de la population avec les différents modes de déplacement.

Dans cette étude présentée par Arzouma Zombré, directeur technique des services municipaux de la ville de Ouagadougou, les principales caractéristiques à étudier seront, l’origine et la destination des déplacements effectués au cours de la journée, les motifs des déplacements, les modes de transport utilisés ainsi que la période de la journée pendant laquelle a été effectué le déplacement.

Cette étude qui durera six mois, permettra selon Moussa Belem, de construire un fichier d’informations qui servira à l’analyse et à la planification des systèmes de transport et de mobilité urbaine.