Aujourd'hui,
URGENT
Guinée: Ibrahima Kassory Fofana nommé Premier ministre (RFI)
Ragnongo: une trentaine de personnes interpellées pour les besoins de l'enquête judiciaire ouverte par le procureur du Faso
Ragnongo: une enquête a été ouverte par le procureur du Faso suite à l'opération menée ce 22 mai par les forces de sécurité
Ouagadougou: 3 présumés terroristes abattus, 1 capturé et plusieurs armements saisis par la gendarmerie nationale à Ragnongo
Ouagadougou: des assaillants ont été neutralisés ce 22 mai 2018 par les forces de sécurité dans un quartier périphérique de la ville 
Burkina: la Coodination des syndicats du ministère de l'économie et des finances (CS-MEF) empêchée de tenir son piquet de grève (CGT-B)
Mali: au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina Faso (RFI)
Afrique: le Zimbabwe a postulé pour rejoindre le Commonwealth qu’il avait quitté au début des années 2000
Burkina: Human Rights Watch dénonce des meurtres commis par des terroristes et l’armée burkinabè(rapport)
Burkina: un soldat de la GSPR tue sa copine avant de se suicider, une enquête ouverte par la gendarmerie 

Francine Ouédraogo

SOCIETE

Le monde de la communication a été endeuillé deux fois dans la même semaine à Bobo Dioulasso.

Le 10 janvier, parvenait du journal L’Express du Faso, l’annonce du décès de Jacques Bama à l’âge de 75 ans. Jacques Bama  fut tours à tour enseignant d’anglais au lycée et directeur de publication de l’Express du Faso, le seul quotidien régional au Burkina Faso.

Le regretté Jacques Bama est l’un des pères fondateur du mouvement scout au pays des hommes intègres. Encadreur scout et journaliste, ses collaborateurs retiennent de lui un homme sage et discret. Son parcours doit inspirer les jeunes, selon l’ex-Premier ministre Luc Adolphe Tiao. 

Les obsèques de Jacques Bama ont été célébrées en l'église Saint-Vincent de Paul, suivies de l'inhumation au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso le samedi 13 janvier 2017.
A peine cette douloureuse séparation consommée que le lendemain dimanche, Francine Ouédraogo, déléguée régionale de l’Ouest du Conseil supérieur de la communication (CSC) tirait sa révérence. Francine Ouédraogo, on s’en souvient, a remplacé Felix Kambiré, l’actuel coordinateur du Service d’information du gouvernement (SIG) le mardi 2 mai 2017.

Juriste de formation, Francine Ouédraogo était avant d’arriver à Bobo-Dioulasso la déléguée régionale de l’Est du CSC.   Ses obsèques ont été célébrées en l'église Saint-Pierre de Gounghin à Ouagadougou le lundi 15 janvier, suivies de l'inhumation au cimetière de Gounghin.

Nos sincères condoléances aux deux familles dans la peine.

 
 
 

Des mots pour le dire...

Sondage

Le gouvernement annonce la tenue régulière du conseil des ministres dans les différentes régions du Burkina. Selon vous, c'est une décision:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé