Aujourd'hui,
URGENT
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement
Burkina: l'Etat d'urgence prorogé pour une durée de 6 mois par l'Assemblée nationale
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou est nommé Chef d’Etat-Major Général des Armées

Francine Ouédraogo

SOCIETE

Le monde de la communication a été endeuillé deux fois dans la même semaine à Bobo Dioulasso.

Le 10 janvier, parvenait du journal L’Express du Faso, l’annonce du décès de Jacques Bama à l’âge de 75 ans. Jacques Bama  fut tours à tour enseignant d’anglais au lycée et directeur de publication de l’Express du Faso, le seul quotidien régional au Burkina Faso.

Le regretté Jacques Bama est l’un des pères fondateur du mouvement scout au pays des hommes intègres. Encadreur scout et journaliste, ses collaborateurs retiennent de lui un homme sage et discret. Son parcours doit inspirer les jeunes, selon l’ex-Premier ministre Luc Adolphe Tiao. 

Les obsèques de Jacques Bama ont été célébrées en l'église Saint-Vincent de Paul, suivies de l'inhumation au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso le samedi 13 janvier 2017.
A peine cette douloureuse séparation consommée que le lendemain dimanche, Francine Ouédraogo, déléguée régionale de l’Ouest du Conseil supérieur de la communication (CSC) tirait sa révérence. Francine Ouédraogo, on s’en souvient, a remplacé Felix Kambiré, l’actuel coordinateur du Service d’information du gouvernement (SIG) le mardi 2 mai 2017.

Juriste de formation, Francine Ouédraogo était avant d’arriver à Bobo-Dioulasso la déléguée régionale de l’Est du CSC.   Ses obsèques ont été célébrées en l'église Saint-Pierre de Gounghin à Ouagadougou le lundi 15 janvier, suivies de l'inhumation au cimetière de Gounghin.

Nos sincères condoléances aux deux familles dans la peine.